Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Les vrais chiffres de la mine d’or de WahgnionGold Operations au Burkina

Lancée le 6 juillet 2018, la mine d’or de Wahgnion Gold Operations à Niankorodougou au Burkina Faso porte à quatorze le nombre de sociétés aurifères installées au pays des Hommes intègres.

Que faut-il savoir sur ce nouvel arrivant ?

La mine d’or de Wahgnion Gold Operations est une mine industrielle à haute teneur située dans la partie sud-ouest du Burkina Faso précisément à Niankorodougou dans la province de la Léraba. La mine appartenait auparavant à Gryphon Minerals, acquise par Teranga Gold en octobre 2016. Après l’acquisition, la propriété de la mine a été transférée à Teranga Gold.Teranga détient une participation de 90% dans le projet, tandis que les 10% restants sont détenus par le gouvernement du Burkina Faso.

Pour le financement de ce nouveau projet, Teranga Gold a conclu un contrat de financement de développement garanti avec Taurus Funds Management en mars 2018, en vertu duquel 165 millions de dollars ont été affectés au développement du projet aurifère et au remboursement de la dette.

Les mines ont contribué à hauteur de 11% au PIB du Burkina Faso en 2017

Le projet devrait augmenter la production d’or annualisée de l’entreprise de 50% entre 300 000 et 350 000 onces. » Les retombées sont estimées à 3,5 tonnes d’or produites en moyenne et par an, 84 milliards d’impôts et de taxes sur 9 ans, 1 000 emplois générés pendant la phase de construction et 800 emplois générés pendant la phase d’exploitation. La mine dispose de réserves prouvées et probables de 21,4 millions de tonnes (Mt) de minerai contenant 1,2 million d’onces (Moz) d’or à une teneur de 1,69 g / t.

Le Burkina Faso est devenu l’un des leaders en matière minière en Afrique avec le Ghana, le Mali et l’Afrique du Sud. Le secteur fait aujourd’hui la fierté du pays. Les industries extractives ont contribué en 2017 à la formation du PIB du pays à hauteur de 11, 4%. Le chiffre d’affaires de ces industries extractives a augmenté de 1 022 milliards de F CFA en 2016 à 1 308 milliards de F CFA en 2017, soit 71% des recettes d’exportations. Les recettes fiscales minières sont passées de 190 milliards de F CFA en 2016 à 226 milliards en 2017, ce qui correspond à environ 16% des recettes totales du budget de l’Etat.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com  

Annonce publicitaire
Lecture en continue