Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le président sud-africain Jacob Zuma entame une visite d’Etat en Chine

Le président sud-africain Jacob Zuma a entamé, le 4 décembre, une visite officielle en Chine au cours de laquelle plusieurs accords économiques bilatéraux devraient être signés.

Accompagné d’une importante délégation ministérielle, Jacob Zuma s’est entretenu avec le Premier ministre chinois Li Keqiang, qui l’a félicité pour sa réélection en mai dernier à la tête du pays. «Vous avez toujours attaché une grande importance aux relations de l’Afrique du sud avec la Chine et vous n’avez pas ménagé vos efforts pour développer les relations entre les deux pays», lui a déclaré M. Li.

Jacob Zuma a déclaré à Li Keqiang «avoir toujours apprécié l’interaction» entre les deux pays. «Je dois dire que je me sens tout à fait chez moi», a-t-il ajouté, en allusion à ses visites répétées comme chef d’Etat en Chine. La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique du Sud et son premier débouché et fournisseur en Afrique.

La nation arc-en-ciel a intégré en 2011 le bloc des pays émergents des Brics, aux côtés du Brésil, de la Russie, de l’Inde et de la Chine.

La visite de Jacob Zuma en Chine intervient quelques mois après le refus de son gouvernement d’accorder un visa au chef spirituel tibétain en exil, le dalaï lama, prix Nobel de la paix, pour préserver d’étroites relations politiques et commerciales avec Pékin. Cette décision de Pretoria a été vivement critiquée par le prix Nobel sud-africain Desmond Tutu. Elle a aussi a provoqué le boycott par d’autres Nobels d’une réunion initialement prévue en Afrique du sud, au Cap, et qui s’est finalement tenue à Rome.

La Chine s’oppose depuis des décennies à ce que le Dalaï lama, qui a fui le pays en 1959, soit accueilli à l’étranger, en particulier par des responsables officiels.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles