Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le nouveau poste juxtaposé Togo-Ghana au Nord-Ouest inauguré

Le Togo et le Ghana mettent en application, l’intégration sous-régionale. Les deux pays ont inauguré à Noépé le poste juxtaposé ce 3 Novembre 2014

Le nouveau poste juxpatopsé, situé à environ une trentaine de Km de Lomé, occupe une superficie de 19 hectares. Il est composé d’administration douanière, commerciale, d’un bloc sanitaire, une passerelle pour les piétons, d’un parc animalier, d’un dispositif anti-explosion et des services de contrôle.

Mis à part cela, le poste est doté d’un bâtiment des sapeurs-pompiers, d’équipements d’hygiène, de 7 parcs autos et de deux grands hangars. Pour prévenir les incendies, il est prévu un réservoir d’eau pour sapeurs-pompiers. Un joyau qui fait déjà la fierté des deux Etats.

C’est pour procéder à son inauguration que Faure Gnassingbé du Togo et John Dramani Mahama du Ghana étaient sur le site le 03 Novembre 2014. Egalement présent à la cérémonie, Désiré Kadré Ouédraogo, président de la Commission de la Commission économique des Etats de l’Afrique d el’Ouest (CEDEAO).

Pour ce dernier, aucune communauté économique ne peut être viable sans une libre circulation des biens et des personnes. Le poste juxtaposé est l’exemple de ce qui doit être, a souligné M. Ouédraogo.

Financé par l’Union européenne sur les ressources du programme régional de facilitation des transports, le joyau est estimé à hauteur de 10,29 Millions d’EUR soit près de 6,75 Milliards de FCFA. Les travaux ont démarré depuis septembre 2011 et ont été exécutés par l’entreprise GER.

A l’instar des postes frontières de Sémè (frontière Bénin-Nigéria) et de Malanville (frontière Bénin-Niger), le poste de Noépé va contribue à la facilitation des formalités aux frontières dans le contexte du protocole régional relatif à la libre circulation des personnes et des biens. Il s’agit d’un des moyens favorisant la libéralisation de la mobilité intra-communautaire des citoyens, contribuant ainsi à la paix et la stabilité de l’Afrique de l’Ouest et à son développement économique.

Occasion pour Nicolas Berlanga Martinez, Ambassadeur de l’Union européenne au Togo, d’insister sur « l’intégration régionale comme l’un des moteurs essentiels pour la stabilité politique, la paix, le développement durable et la réduction de la pauvreté en Afrique de l’ouest ».

« L’intégration régionale ne peut être atteinte sans le développement de l’intégration des marchés qui passe par la suppression des barrières commerciales, la mise en œuvre effective des politiques régionales, le renforcement des institutions régionales, la mise à disposition d’infrastructures adéquates, notamment l’énergie et les télécommunications et la mise en œuvre de réformes des législations et de régulations », a indiqué M.Berlanga.

icilome.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles