Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Le Maroc va investir 4,6 milliards de dollars dans le gaz naturel liquéfié

Le Maroc compte investir 4,6 milliards de dollars d’ici 2021 dans un vaste projet de développement de gaz naturel liquéfié (GNL) en vue de renforcer son «mix énergétique», a annoncé le ministre marocain de l’Energie, Abdelkader Amara, le 16 décembre. « Le deuxième élément de notre stratégie énergétique nationale, après l’introduction des énergies renouvelables, est la réorganisation de notre bouquet fossile avec le développement du gaz naturel liquéfié», a souligné M. Amara.

Dans le cadre de ce programme, un projet de terminal de GNL doit notamment voir le jour d’ici cinq ans sur le site de Jorf Lasfar. Plusieurs centrales à cycle combiné seront aussi construites pour convertir le GNL en électricité. Selon M. M. Amara, le royaume chérifien espère ainsi produire 2700 mégawatts d’électricité à partir du GNL.

Plus gros importateur d’énergie de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, le Maroc s’est par ailleurs lancé au cours des dernières années dans un vaste programme de développement des énergies renouvelables, qui doivent lui permettre de couvrir 42% de ses besoins en 2020. Le coût total des différents projets en matière d’énergies renouvelables est estimé à 13,1 milliards de dollars, soit 60% des investissements en énergie du Maroc jusqu’en 2020.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles