Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le FMI promet 15 milliards de FCFA au Burkina Faso

Le Fonds monétaire international (FMI) va octroyer une enveloppe de 15 milliards de F CFA au Burkina Faso à l’issue de son Conseil d’administration prévue en début juin prochain, a-t-on appris mercredi auprès du ministère burkinabè de l’Economie et des Finances.
Une mission du FMI, qui sera accompagnée d’une équipe technique est attendue, pour conclure la 4e et 5e revues du programme d’élargissement de crédit, en fin mars 2016.

Le Fonds a énoncé trois priorités auxquels doit s’attaquer le Gouvernement du Premier ministre Paul Kaba Thièba : le renforcement des recettes, l’amélioration de la qualité de la défense et la bonne gouvernance.

L’économie du Burkina Faso a été confrontée à de graves difficultés au cours des deux dernières années, en raison de la détérioration des termes de l’échange, des répercussions de la crise Ébola dans la région et de troubles politiques internes ayant abouti à la chute du régime de Blaise Compaoré.

Le FMI est optimiste sur les chances de rebond de l’économie burkinabé.

A ce propos, le Cadre budgétaire à moyen terme (CBMT) pour la période 2016-2018 prévoit un taux de croissance de 6% pour 2016, 7% pour 2017 et 7% pour 2018

Signature : APA
starafrica.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles