Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le Conseil de coopération du Golfe prévoit d’investir 120 milliards $ au Maroc d’ici 2024

Une feuille de route préparée par la fédération des chambres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) révèle que cette organisation régionale regroupant six pétromonarchies arabes du golfe Persique prévoit d’investir à 120 milliards de dollars au Maroc d’ici 2024. Pour référence, durant les dix dernières années, la somme globale des investissements des pays du Golfe au Maroc n’a été que de 5 milliards de dollars.

Les secteurs qui seront concernés par ces investissements sont l’agriculture, le tourisme, l’immobilier, le BTP et l’énergie, selon le document publié sur le site de la fédération.

Le même document explique que «le climat des affaires au Maroc et les réformes économiques prises par le gouvernement marocain pour favoriser les investissements encouragent les pays du Golfe à accélérer les négociations avec le Maroc afin d’arriver à la création d’un marché de libre échange et d’élaborer un programme de soutien venant du CCG pour créer plus de projets, de banques islamiques et de PME».

Le CCG rassemble depuis 1981 les six monarchies arabes du Golfe: l’Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Qatar. En 2011, ces pays avaient invité le Maroc et la Jordanie -les deux seules autres monarchies arabes- à rejoindre leur club. Cette démarche, perçue comme une volonté de leur part de se prémunir d’une contagion des révoltes arabes mais aussi du danger iranien, avait été accueillie positivement par Rabat.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.