Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le Canada signe de nouveaux accords sur l’investissement avec le Mali, le Sénégal et la Côte d’Ivoire

En marge du sommet de la francophonie qui s’est tenu à Dakar les 29 et 30 novembre 2014 dernier, le ministre canadien du Développement international et de la Francophonie, Christian Paradis (photo), a signé des accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) avec la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal, a-t-on appris d’un communiqué publié sur le site du ministère des affaires étrangères de ce pays.

« Les APIE contribuent à assurer un traitement équitable et à instaurer un climat des affaires plus prévisible et plus transparent. Plus précisément, ils établissent des règles claires régissant les relations en matière d’investissement, y compris le règlement des différends et la protection contre les pratiques discriminatoires et arbitraires, permettant ainsi la création d’un environnement sûr et prévisible », peut-on lire dans le communiqué officiel.

La Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal sont désignés comme des marchés prioritaires dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux du Canada. Selon Ressources naturelles Canada, les actifs miniers canadiens étaient évalués en 2013 à 704,3 millions de dollars au Mali, 221,1 millions de dollars en Côte d’Ivoire et à 631,9 millions de dollars au Sénégal, une part non négligeable d’un volume global d’actifs miniers de près de 24,1 milliards de dollars pour toute l’Afrique subsaharienne.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles