Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le business des poules pondeuses

Le secteur est en plein essor. Et pour cause : les oeufs et la viande de volaille sont très demandés sur le marché. Face à l’insuffisance de l’offre, des producteurs se lancent dans l’élevage de poules pondeuses ou dans la création de couvoirs à poussins.

A Kouka dans l’ouest du Burkina, Boureima Sanou entretient une ferme d’élevage de poules pondeuses sur une superficie de plus de 600 m2. Grâce à son activité, Boureima Sanou dispose de près de 300 œufs par jour. Ces œufs sont revendus à 2000FCFA la plaquette ce qui fait un gain journalier de 20 000 FCFA. Comme Boureima, ils sont nombreux à s’adonner à la commercialisation d’œufs. Le circuit de distribution est important car les œufs interviennent dans l’alimentation quotidienne. Parmi les clients, il y a les boutiquiers, les tenanciers de restaurants, de cafétérias, les boulangeries, les hôtels. Ceux-ci se servent des œufs pour la préparation des gâteaux, des mayonnaises et des hors-d’œuvre.

Après avoir fait fortune dans la production de poules pondeuses, Moussa KONE, propriétaire de la ferme Kouna, a investit plus de 75 millions de FCFA pour la création d’un couvoir afin de contribuer à réduire la dépendance du Burkina Faso vis-à-vis de la Côte d’Ivoire et du Ghana en mati ère d’importation de poussins. Son unité a une capacité de 20 000 poussins par mois. En mars 2015, la phase d’essai a porté sur une production de 3 000 poussins avec un taux d’éclosion de 80 à 85%.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles