Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Le Burkina sonne l'ere du numérique

assage de l’analogie au numérique, c’est la transition que le Burkina se prépare à amorcer. L’ere de la télévision numérique terrestre s’annonce pour juin 2015.
Le tout numérique!  C’est la révolution que le Burkina se prépare à opérer en matière de télévision et de radiodiffusion. En effet, à partir de juin 2015, toutes les télévisions doivent se conformer à cette technologie,  faute de quoi, elles ne pourront plus recevoir des images des autres chaînes, ni diffuser des émissions produites par des tierces.
A terme, la Télévision numérique de terrestre (TNT) va, dans le domaine de la radiodiffusion et de la télécommunication, favoriser une amélioration de la qualité de service au profit des consommateurs, le développement de la société de l’information, la création de contenus locaux, entre autres. Avec cette transition, la télévision du Burkina Faso va se restructurer fondamentalement. Ce qui va allèger ses tâches en permettant aux téléspectateurs de disposer d’images et de son de meilleures qualités .15 chaînes  gratuites seront également disponibles. Selon les évaluations du gouvernement,  le coût de la transition numérique s’élève à 46 milliards de fcfa. Déjà mobilisée,  cette somme sera decaissée progressivement selon un schéma de financement bien établi.
Mais face aux inquiétudes suscitées par cette nouveauté, le ministre en charge de la communication qui pilote le volet technique du processus se veut rassurant. Pour, Alain Edouard TRAORE,  le téléspectateur n’a pas besoin d’abonnement, ni de payer un nouveau téléviseur. Ils auront besoin d’un adapateur déjà commandé par les pays de la Cedeao. « Tout se passera entre la télévision et l’opérateur de diffusion », dit-il.
 
 

Marie KANTIONO

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles