Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Le Burkina Faso va revaloriser la production du haricot vert à Kongoussi

Le Burkina Faso qui abritera en février, la clôture de l’année internationale des légumineuses, va saisir cette grande opportunité pour revaloriser la production du haricot vert à Kongoussi (Centre-nord), auparavant très florissante mais en proie de nos jours, à de nombreuses difficultés.
le-burkina-faso-va-revaloriser-la-production-du-haricot-vert-a-kongoussi_5890b96aa86a6_l220_h230Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques Jacob Ouédraogo a conduit une mission de supervision des préparatifs de la clôture de l’année internationale des légumineuses qui se déroulera les 10 et 11 février 2017 à Kongoussi et à Ouagadougou ce 31 janvier 2017 à Kongoussi.
Jacob Ouédraogo avait à ses cotés le représentant de la FAO au Burkina Aristide Ongone Obame et les différents membres du comité national d’organisation. La délégation s’est rendue sur le site qui doit abriter la cérémonie avant de se retrouver en rencontre restreinte dans la salle de réunion de la mairie de Kongoussi avec tous les membres du comité d’organisation pour un bilan à mi-parcours de l’organisation.
« La cérémonie devrait se tenir à Rome en temps normal et nous avons eu la chance d’être approché par la FAO pour l’abriter. Et à notre niveau, nous avons choisi Kongoussi pour accueillir la manifestation et cela s’explique par les raisons suivantes : premièrement, la ville de Kongoussi est réputée pour la production du haricot vert. Ensuite, la présidente du groupement Namanegzanga pour la production du niébé de Kongoussi Awa Ouédraogo a remporté le premier prix de l’innovation de l’espace CEDEAO en 2016, ce qui honore notre pays. C’est pourquoi, nous allons vous demander de vous mobiliser pour la réussite de cette cérémonie qui a une envergure internationale et qui verra la participation du Chef de l’Etat et de la première Dame », a indiqué le ministre Jacob Ouédraogo.
Au moins 2000 participants sont attendus à cette cérémonie dont plus de 250 invités à l’échelle internationale. Des expositions de produits légumineux auront lieu sur le site de la cérémonie sur les berges du lac Bam.
Au terme des échanges avec les parties prenantes de l’organisation, le ministre Jacob Ouédraogo s’est dit rassuré du bon déroulement des préparatifs sur le terrain et a indiqué que cette cérémonie sera une occasion pour revaloriser la production du haricot vert dans la province.
Abordant la question sécuritaire au regard de la proximité de Kongoussi avec le Sahel, le ministre a laissé entendre que toutes les dispositions sont déjà prises à ce niveau pour garantir la sécurité des participants. « Au-delà des dispositions physiques et matérielles, n’oubliez pas que Dieu est avec le Burkina Faso », a indiqué Jacob Ouédraogo.
Pour rappel, la FAO a décrété l’année 2016 comme étant l’année internationale des légumineuses dans le monde. Et c’est la clôture de cette année 2016 qui se déroulera à Kongoussi et à Ouagadougou les 10 et 11 février prochain.

Agence d’Information du Burkina

Asmado RABO

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles