Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Le Burkina Faso prévoit une production record de 40 tonnes d’or en 2016

Le Burkina Faso prévoit une production record grâce à l’ouverture de cinq nouvelles mines, a annoncé le ministre burkinabè de l’Energie, des Mines et des Carrières, Alpha Omar Dissa.

« D’une production de 5,6 tonnes d’or en 2008, le Burkina Faso a exporté 36,5 tonnes en 2015. Il est attendu en 2016 (une production de) 39,6 tonnes », a déclaré M. Dissa qui s’exprimait à l’ouverture de la première édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) à Ouagadougou. Le SAMAO est une foire regroupant les acteurs du secteur des mines d’Europe, d’Afrique, d’Amérique et d’Asie.

Le métal jaune a rapporté en 2015 168,41 milliards de francs CFA (environ 256 millions d’euros) contre 191 milliards de FCFA (291 millions d’euros) en 2012, selon les chiffres le ministère des Finances, les recettes variant en fonction des effets combinés du cours du dollar et du métal.

Entre 2000 et 2016, les investissements directs étrangers du secteur minier ont atteint 1.200 milliards de francs CFA (environ 1,8 milliard d’euros) et plus de 10.000 emplois ont été créés grâce aux activités d’exploitation des mines industrielles.

Le Burkina Faso qui exportait moins d’une tonne d’or au début des années 2000 a vu sa production aurifère se multiplier grâce à de vastes réformes de son code minier devenu attractif pour les investisseurs étrangers. L’or a détrôné depuis 2009 le coton comme premier produit d’exportation.

Au total, neuf mines d’or sont en production depuis 2007 et cinq nouvelles mines devraient couler leur premier lingot d’ici à la fin de l’année.
822 autorisations et titres miniers ont également été délivrés à des investisseurs locaux et surtout étrangers dans le cadre des activités de recherche notamment.

« Les défis qui nous restent à relever sont liés au renforcement des mesures de protection de l’environnement minier (…) et à la recherche géologique et minière pour mieux affiner nos connaissances sur le potentiel minier de notre pays », a déclaré M. Dissa.

 

 

voaafrique.com / afp

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles