Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Lancement des activités de la Zakat House : Un engagement à lutter contre l’exclusion et la pauvreté au Burkina Faso

Le Cercle d’Etudes, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI) a lancé officiellement les activités de la Zakat House. La cérémonie qui s’est tenue le 02 novembre 2020, a été présidée par le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré.

La Zakat House est une structure à caractère national, chargée d’organiser la collecte, la redistribution et l’investissement des ressources de la Zakat. « La Zakat est l’un des cinq piliers de l’islam. Le mot «Zakat» en arabe, signifie « purification », a rappelé le président du CERFI, Aminou Ouédraogo.  Elle est effet une sorte d’impôt inspiré par la solidarité communautaire où les plus nantis viennent en aide aux nécessiteux ou à la communauté.

Pour le ministre de l’économie des finances, et du développement, patron de la cérémonie, Lassané Kaboré, la mise en place de la Zakat House, qui trouve son fondement dans le saint Coran, facilitera l’accomplissement du 3e pilier de l’islam et permettra de disposer d’un outil efficace de lutte contre la pauvreté. Il a par ailleurs invité la communauté musulmane, notamment les responsables religieux, les imams, les organisations islamiques, les fidèles musulmans et les partenaires du Burkina Faso à œuvrer pour son rayonnement.

La Zakat House va changer deux choses fondamentales au Burkina Faso, selon le président du CERFI, Aminou Ouédraogo. Elle servira non seulement de référence à tout musulman qui voudrait s’acquitter de la Zakat, mais elle permettra également d’organiser la collecte, la redistribution en investissant dans des projets structurants pour qu’à long terme les bénéficiaires puissent sortir de la pauvreté.

 

Le président du CERFI s’acquittant de la Zakat

En 2019, les statistiques indiquaient que 4 burkinabè sur 10 vivent en dessous du seuil de pauvreté. Ces chiffrent commandent d’agir, a lancé le Directeur Général de la Zakat House, Lassané Sakandé.  L’idée de la Zakat House a certes germé au sein du CERFI, mais il s’agit d’un projet communautaire et national engageant toute la Oumma islamique du Burkina Faso et la communauté nationale. « Faisons-en sorte que ce 02 novembre marque le début de notre engagement à lutter contre l’exclusion et la pauvreté à travers l’opérationnalisation de la Zakat House qui trouve son fondement dans le Saint Coran », a-t-il laissé entendre.

Quant à la marraine de la cérémonie, Hadja Soré Sylvie Sally Compaoré, Directrice de Coris Baraka, elle a tenu à rappeler que son institution est déjà partenaire du CERFI. Avant d’ajouter « Nous sommes disposés à engager des échanges avec le CERFI pour voir dans quelles mesures nous pouvons dégager des axes de collaboration dans la perspective d’apporter notre soutien à la réalisation des objectifs de la Zakat House ».

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles