Connecte-toi avec nous

Développement

   |

La pêche en Mauritanie, un potentiel sous-exploité

En Mauritanie, le gouvernement est en train de préparer une nouvelle stratégie de développement du secteur de la pêche pour la période 2014-2018. Le secteur génère environ 40 000 emplois.
Selon le ministre des Pêches et de l’économie maritime, Nany Ould Chrough, la nouvelle stratégie de développement du secteur de la pêche «doit être élaborée sur la base d’une démarche participative impliquant tous les acteurs : administration, marins, investisseurs… en vue de dégager une vision intégrée».
En effet, en dépit d’un fort potentiel, la Mauritanie disposant d’une façade maritime longue de 700 km, avec des côtes parmi les plus poissonneuses au monde, le secteur de la pêche reste victime d’une faible intégration en Mauritanie. «La pêche occupe une place prépondérante dans l’économie nationale, avec 30 % du budget de l’État, 20 % des recettes du Trésor, 6 % du Produit intérieur brut (PIB), générant 40 000 emplois», a souligné le ministre Nany Ould Chrough.
Le secteur de la pêche en Mauritanie demeure encore sous-exploité, et même extraverti avec 90 % de la production exportée avant toute forme de transformation. D’où l’absence de valeur ajoutée.
Les responsables mauritaniens déclarent avoir pour objectif à travers cette nouvelle stratégie la création de nouvelles infrastructures de débarquement et unités de transformation pour mieux intégrer le secteur dans le tissu économique.

Les Afriques

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles