Connecte-toi avec nous

Finances

   |

La Mauritanie vise une croissance annuelle moyenne de 7% entre 2014 et 2017

Moulaye_1Le Premier ministre mauritanien Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, a annoncé, le 5 mai, que son pays table sur un taux de croissance annuel moyen de 7% et une dette publique ne dépassant pas les 70 % du PIB pour la période 2014-2017. «Le gouvernement poursuivra une politique macroéconomique et des réformes structurelles visant la réalisation d’un taux de croissance de 7% pour la période 2014-2017», a précisé M. Ould Mohamed Laghdaf dans la déclaration de politique générale qu’il prononcée devant l’Assemblée nationale. «Cette forte croissance sera réalisée grâce aux secteurs grands pourvoyeurs d’emplois et profitera à toutes les couches de la population, particulièrement les plus démunies», a-t-il indiqué. Le Premier ministre, qui a été reconduit dans ses fonctions le 3 février suite aux élections législatives et municipales de novembre-décembre, a, par ailleurs, souligné que « le gouvernement veillera au maintien des grands équilibres macroéconomiques en diminuant la dette publique qui ne devrait pas dépasser 70% du PIB jusqu’en 2017».
Source : Ecofin
 

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles