Connecte-toi avec nous

Développement

   |

La Côte d’Ivoire à la recherche de 160 milliards FCFA pour «assainir ses relations» avec les partenaires

La Côte d’Ivoire a lancé une opération d’emprunt obligataire d’un montant de 160 milliards de FCFA destiné à assainir ses relations avec les partenaires institutionnels, a déclaré, mercredi, à Abidjan le Directeur général adjoint du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Assahoré.

« Le Trésor, en cette fin d’année va à la recherche de 160 milliards de FCFA pour assainir nos relations avec les partenaires institutionnels » a déclaré M. Assahoré dans un entretien accordé à APA, en marge de la cérémonie de clôture d’un séminaire de vulgarisation des nouvelles réglementations en assurance vie.

« Nous sommes en face des partenaires institutionnels. Nous avons profité pour leur vendre les produits que l’Etat de Côte d’Ivoire met à leur disposition en cette fin d’année. Il s’agit de l’emprunt obligataire que la Côte d’Ivoire lance du 17 novembre 2014 au 16 décembre 2014 pour financer son budget », a-t-il expliqué.

Selon lui, cette opération est « spéciale » dans la mesure où, elle comporte deux tranches. « La première tranche consiste à retraiter les arriérés dus aux banques et aux sociétés d’assurance », a indiqué le Directeur général adjoint du Trésor et de la comptabilité, ajoutant que « la deuxième tranche servira à mobiliser les ressources cash pour faire face aux dépenses de l’Etat ».

« C’est une opportunité pour les assurances de souscrire à cette opération parce que le retraitement consistera de reconvertir en titre leurs arriérés sur l’Etat. La reconversion a pour avantage de faire en sorte que les arriérés soient transformés en obligation » a poursuivi M. Assahoré, précisant que « la particularité de l’opération est son accessibilité sur le marché secondaire ».

La tranche relative à la conversion d’un montant de 80 milliards de FCFA, a un taux d’intérêt de 3,00% l’an sur 10 ans tandis que la deuxième tranche d’un montant de 80 milliards de FCFA a un taux d’intérêt de 5,85% l’an sur 7 ans. Le prix de l’obligation est de 10 000 FCFA net pour les résidents en Côte d’Ivoire.

LS/hs/APA
lebabi.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.