Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

La chambre des mines du Burkina à l’heure du bilan

Les membres statutaires de la Chambre des Mines du Burkina se sont réunis le 10 décembre 2015 pour la troisième Assemblée Générale ordinaire de l’institution. Présidée par le président de la Chambre des Mines du Burkina (CMB), le Dr Elie Justin OUEDRAOGO, cette troisième assemblée générale ordinaire avait pour objectif de faire le bilan des activités de l’année 2014.

La Chambre des Mines du Burkina a tenu sa troisième Assemblée Générale le jeudi 10 décembre 2015 sous la présidence du Dr Elie Justin OUEDRAOGO président de la Chambre des mines du Burkina, au cours de laquelle le Conseil d’Administration de l’Association a présenté le bilan des activités menées par l’institution en 2014.

DES ACQUIS MAJEURS POUR LE SECTEUR MINIER BURKINABE

Dans la présentation du bilan des activités de la CMB faite par son Secrétaire Général, Sidikou Aboubacar, il ressort que les activités ont été menées dans un contexte d’austérité marqué par des bouleversements sociopolitiques dans le pays et une baisse continue des cours de l’or. Cependant des acquis majeurs sont à mettre à l’actif de l’institution faitière du secteur minier burkinabè. Il s’agit entre autres des actions de plaidoyer menées pour la résolution des difficultés rencontrées par les acteurs du secteur minier. A cet effet, la CMB dans ses démarches avec l’administration publique a pu obtenir la réduction de la taxe sur l’eau qui est passée de 200 FCFA à 125 FCFA et la poursuite des échanges sur les questions concernant la fiscalité notamment la TVA sur les hydrocarbures, les ventes à terme, les retenues à la source, la stabilisation du régime fiscal et de l’extension de son champ d’application, les acomptes provisionnels et le nouveau code minier, etc.
La contribution du secteur minier au développement local et national à travers la promotion de la fourniture locale de biens et services et la responsabilité sociale des entreprises minières a également été au cœur des activités de la Chambre des Mines. En ce qui concerne la fourniture locale de biens et services aux sociétés minières, on note des actions de la CMB comme la restitution de l’étude qu’elle a commandité sur l’état des lieux de la fourniture de biens et services aux sociétés minières au Burkina Faso, l’organisation avec la Banque Mondiale du forum sur la fourniture locale de biens et services dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de soutien aux achats locaux du secteur minier en Afrique de l’Ouest.
Bien plus, durant l’année 2014, la CMB s’est illustrée au grand public avec son émission télévisuelle Zoom mine qui à travers diverses thématiques a permis de donner une meilleure visibilité au secteur minier burkinabè.
Par ailleurs, il est a noté que la CMB a menée des activités au-delà des frontières burkinabè. Au niveau régional par exemple, elle a participé à la création de la fédération des Chambre des Mines de la CEDEAO ainsi qu’aux activités des Chambres des Mines sœurs d’où sa reconnaissance par ses paires.

Les membres de la CMB ont dans l’ensemble apprécié le travail abattu par leur institution malgré le contexte national et international difficile pour l’émergence du secteur minier. Et le secrétaire général d’exhorter les membres de la CMB à ne pas perdre de vue les défis auxquels l’institution doit faire face pour le rayonnement de l’industrie minière au Burkina Faso. Dans cette dynamique les membres doivent s’investir au mieux en vue du développement institutionnel de la Chambre des Mines de sorte à conforter sa position d’instance faitière afin de mieux défendre la promotion de l’industrie minière.
Un cocktail a mis fin à la troisième assemblée générale ordinaire de la Chambre des mines du Burkina.

Daniel ZERBO, service communication de la Chambre des Mines du Burkina
chambredesmines.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles