Connecte-toi avec nous

Développement

   |

La 15e édition du FITMO se tiendra du 2 au 15 décembre 2015

Dans une conférence de presse tenue ce vendredi 20 novembre 2015, la direction du Festival international du théâtre et marionnettes de Ouagadougou (FITMO) a annoncé que la 15e édition du festival se tiendra plus tôt que prévu. Ce sera du 2 au 12 décembre 2015.

La biennale du Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) change de périodicité. La 15e édition, initialement prévue en 2016, se tiendra du 2 au 12 décembre 2015. Elle se veut une édition de transition vers des années impaires.

Deux raisons soutiennent ce changement. Le choix de rattraper l’édition 2014 du Togo reportée pour cause de l’insurrection populaire au Burkina et le choix de décaler d’avec l’organisation des Récréatrâles.

« Le FIMO se tient presqu’à la même période que les Récréatrâles. Ce sont deux festivals importants. Quand nous partons pour le festival au Togo ou au Mali, c’est le début des Récréatrâles à Ouagadougou. Nous avons pensé que c’est idéal que les artistes puissent participer aux deux festivals », justifie Hamadou Mandé, président et directeur artistique du FITMO.

Dans ces conditions, cette édition se veut une édition « light » mais fidèle à ses objectifs initiaux.

« Light parce que nous n’irons pas dans les quatre pays et nous n’allons pas mobiliser autant de groupes comme on a l’habitude d’en faire. Le FITMO va se limiter à Ouagadougou à l’espace culturel Gambidi, à Tenkodogo et au village opéra de Laongo. Nous n’irons pas dans toutes les communes comme nous avons l’habitude de la faire à cause de la question sécuritaire et de l’effervescence électorale », a –t-il expliqué. Cependant, «elle sera consistante !», foi de Mandé !

Des réflexions se mèneront autour du thème « Théâtre d’intervention sociale et politique de développement local en Afrique ». L’objectif est de faire le bilan des 30 ans d’existence du théâtre d’intervention sociale et de jauger l’impact de cette pratique dans la société.

Comme innovation, cette édition met l’accent sur la mise en place d’un marché régional africain des arts du spectacle.

Plusieurs activités sont au programme, notamment des spectacles de marionnettes et de prestations théâtrales, des expositions d’art plastique assurées par Christophe Sawadogo et les étudiants d’art plastique de l’Université de Ouagadougou ainsi que des projections cinématographiques dans les quartiers populaires de Ouagadougou.

Le FITMO offre l’occasion pour des formations en danse, en conte, des masters class sur la gestion et l’animation d’un évènementiel culturel et des animations d’ateliers au profit du jeune public.

Une vingtaine de troupes du Burkina et 7 autres venus des pays invités, notamment la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Mali, le Niger, la Belgique et l’Italie, sont attendues.

Revelyn SOME
Burkina24.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles