Connecte-toi avec nous

International

   |

Kanis International : Une cimenterie de près de 35 milliards de FCFA en vue à Abidjan

C’est Jeune Afrique qui nous révèle l’information. L’homme d’affaires burkinabè, Kanazoé Inoussa, PDG de la holding Kanis International envisagerait d’installer une usine de broyage de ciment à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le projet nécessite un investissement d’au moins 35 milliards de FCFA. Mais le patron de Kanis International a déjà une solide expérience avec le lancement, à Ouagadougou, de la cimenterie du Faso (CimFaso), il y’a déjà plus de 03 mois de cela.

Sous le leadership d’Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire est en plein chantier actuellement. De grands travaux sont en cours et d’autres sont annoncés tant dans le domaine des BTP, de l’énergie, que des transports,… Malheureusement, le pays ne dispose pas d’assez de ciment pour tous ses projets d’infrastructures. La Côte d’Ivoire va donc se lancer dans l’importation de près de 300 000 tonnes de ciment. En homme d’affaires averti, Inoussa Kanazoé a flairé le coup. Il est donc décidé à implanter son usine dans la zone portuaire d’Abidjan. Elle devrait être la plus grande cimenterie du pays. Cette usine de broyage de ciment devrait avoir une capacité annuelle de 4 millions de tonnes.

Kanazoé InoussaPour que le projet voit le jour, le promoteur doit y investir près de 35 milliards de FCFA. En plus de la cimenterie, Kanis International intervient dans le commerce général, dans l’importation et la distribution de riz, de sucre, … L’entreprise se fait remarquer de nos jours au Togo et en Côte d’Ivoire.

Lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, les entrepôts de l’entreprise ont été pillés et saccagés. Conséquence, le chiffre d’affaire du groupe est passé de 39,1 milliards à 15,1 milliards de F CFA entre 2011 et 2014 au Burkina Faso.

Autodidacte, Kanazoé Inoussa n’a pas de lien avec Oumarou Kanazoé, richissime homme d’affaire burkinabè décédé. Ce projet, s’il venait à voir le jour, contribuerait à valoriser davantage l’expertise du Burkina Faso au delà des frontières nationales. C’est tout à l’honneur du pays.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles