Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Journées Nationales de Qualité : La démarche qualité au centre de la relance économique

Le ministre du commerce a présidé la cérémonie d’ouverture

Les portes de la 30e édition des Journées Nationales de la Qualité (JNQ) et 9e édition du Prix Burkinabè (JNQ) se sont officiellement ouvertes le 09 Juillet 2020 à Ouagadougou, sous le signe « Démarche qualité dans un contexte de crise économique, outils de résilience pour les entreprises ». Un thème, qui sera analysé à travers différentes communications durant 72 heures.

La démarche qualité est une dynamique de progression qui a pour objectif une plus grande satisfaction de la clientèle. Pour le Ministre du commerce Harouna Kaboré, tenir la 30e  édition des JNQ sous le thème «Démarche qualité dans un contexte de crise économique, outils de résilience pour les entreprises » illustre fort bien le souci de l’ABMAQ d’accompagner ses membres dans cette période difficile et qui plus est, le gouvernement dans ses actions de relance de l’économie nationale. La tenue de ces journées se justifient donc par la volonté des Organisateurs, de démontrer pleinement que l’implémentation des démarches qualité dans nos organisations, procure non seulement un avantage concurrentiel, mais constitue aussi un véritable outil de résilience en situation de crise économique, a laissé entendre le parrain de la cérémonie, Idrissa Nassa. Le déploiement des démarches qualité c’est la recherche permanente de la performance, à travers la réingénierie des processus, la prévention des défauts, la créativité dans la résolution des problèmes, l’évaluation du management, l’analyse de la satisfaction interne et externe, l’identification et la maîtrise des risques.

Une vue de participants

La 30e édition des JNQ et 9e édition du PBQ se tiennent dans un contexte marqué par la crise du COVID 19, qui a bouleversé sans doute les modèles économiques et organisationnels. Ainsi, la situation économique difficile a eu pour corollaire dans les entreprises, la baisse du chiffre d’affaires, des difficultés de trésorerie, des ruptures de stocks dues aux difficultés d’approvisionnement, la réduction des effectifs. Toutefois, la culture qualité développée à travers les démarches qualité, constitue un facteur déterminant dans la capacité des organisations, à appréhender et à gérer les risques internes et exogènes, impactant leur capacité à satisfaire les besoins et attentes de leurs clients et parties intéressés, précise le PCA du Groupe Coris Idrissa Nassa. En effet, la norme ISO 9001 version 2015 par exemple, impose une analyse du risque de perte de la continuité totale ou partielle de la production et de la prestation de service.

Les activités de réflexions et d’échanges sur la thématique se poursuivent jusqu’au vendredi, avec la remise des trophées du PBQ. Ce sera l’opportunité pour les participants d’échanger sur les bonnes pratiques, en vue d’assurer la continuité des activités de leurs entreprises durant la situation de crise sanitaire.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufasocom/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles