Connecte-toi avec nous

Portraits

   |

Joachim Baky : PDG du Groupe EDIFICE

Connu au-delà des frontières du Burkina Faso, le Groupe EDIFICE est une grosse boîte de communication, médias, publicité et évènementiel, etc. Quand on dit agence conseil Edifice McCANN Erickson, Edi-Media, radio Ouaga FM, imprimerie numérique, on ne peut que penser au Groupe EDIFICE, le géant de la communication au Burkina Faso et en Afrique. Faire le portrait de ce grand homme, M. Joachim Baky, reviens à partager aux jeunes générations africaines ce dicton qui dit « Tout est possible si on le veut et si l’on se donne les moyens de l’atteindre ».

Né le 4 mars 1963 à Abidjan en Côte D’Ivoire, Joachim Baky est l’aîné d’une fratrie de sept enfants. Aîné d’une grande famille aux moyens limités, Baky se devait de prendre des risques. Il a été accompagné dans cette aventure par la vie de débrouillardise qui l’a bercé. « J’ai vendu des journaux, des fers ; cela a dû guider ma vie », confie-t-il. Si M. Baky a aujourd’hui confirmé qu’il est un grand entrepreneur, avec le sens des affaires bien aiguisé il faut dire que cela est dû en sa foi. Véritable croyant. A ce propos il confie « j’ai bénéficié surtout de la chance, de la main divine, de la protection des ancêtres sinon je n’ai pas plus de mérite que les autres ». Ces paroles empruntes d’humilité ne cache pas le courage et la détermination de ce monsieur.

Comme la plupart des membres de la diaspora Burkinabé en Côte D’Ivoire, il effectue ses études primaires et secondaires dans ce pays avant d’intégrer en 1984, l’Université de Ouagadougou où il obtient une maîtrise ès Sciences économiques en 1988. Il a par la suite obtenu un diplôme d’études supérieures en Publicité du Centre d’Etudes et de Recherches en Communication (CERCOM) de l’Université d’Abidjan-Cocody. Nanti de ce parcours scolaire et universitaire, il affûte ses armes professionnelles dans l’unique structure de publicité de l’époque : « la Direction Générale de la publicité » puis « Zama Publicité ». Sa position stratégique de Directeur commercial de cette société d’Etat lui sert de boussole et de conviction pour s’installer à son propre compte. En effet, il a démissionné de Zama publicité et cherché à voler de ses propres ailes sans un appui financier important. C’était un saut dans l’inconnu. Ainsi, naît « Edifice » en décembre 1995 qui représente aujourd’hui l’une des principales forces sur le marché burkinabé de la publicité. Il en est de même pour sa radio en termes d’audience dans la capitale burkinabé. Joachim Baky est marié et père de trois garçons

« Le monde a une seule dynamique » Joachim Baky

En fin 1995, Joachim Baky quitte Zama Publicité pour monter avec des amis l’Agence Edifice. De 1996 à 1999, la société reste une agence de Publicité. A partir de 1999, s’ouvre la radio Ouaga FM et la régie se met en place. De trois personnes au départ, le groupe Edifice emploie aujourd’hui plus d’une centaine personnes. La consécration est venue lorsqu’Edifice décroche une partie de la communication de la Coupe d’ Afrique des Nations (CAN) « Burkina’98 » et l’implémentation locale des campagnes des multinationales comme COCA- COLA, UNILEVER, PEUGEOT et WESTERN UNION.
Aujourd’hui, Edifice s’est trouvé un allié de taille : « McCann Erickson », leader mondial de la publicité présent dans cent deux (102) pays. Quel est son secret ? Joachim Baky confie « Je suis quelqu’un qui regarde beaucoup l’extérieur tout en ayant les pieds au Burkina. J’essaie d’anticiper tout ce qui viendra et je prends le risque d’y aller en espérant que tôt ou tard on va y arriver car le monde a une seule dynamique »
Le Groupe EDIFICE compte aujourd’hui plus d’une centaine de salariés et le chiffre d’affaires se compte aussi en milliards. En terme de perspectives, le Groupe viens de d’obtenir la licence d’implantation d’une télévision pour laquelle toutes les équipes s’activent à réaliser. Toute chose qui sera un plus en termes d’informations pour la population burkinabè.

Un homme disposé et disponible

Malgré son emploi du temps chargé, l’une des nombreuses qualités de l’homme qu’il y a lieu de féliciter c’est sa disponibilité aux côtés de la jeunesse en témoigne son parrainage du mandat 2015 de la Jeune Chambre Internationale Burkina Faso. Monsieur Baky est aussi le président de la Fédération burkinabè de Basket Ball. Les étudiants des instituts et universités de formations professionnelles le réclament pour parrainer leurs activités. Mais avec beaucoup d’humilité et de modestie, il répond plus souvent présent et n’hésite pas à partager ses expériences et conseils aux jeunes.
Joachim Baky a été honoré de la distinction de Chevalier de l’Ordre du Mérite et en 2O11 il a obtenu Galian d’honneur un prix qui distingue les journalistes et communicateurs qui se sont illustrés durant l’année.

Balguissa Sawadogo
Les Echos du Faso

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.