Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Jeune Chambre Internationale -Burkina Faso : C’est parti pour le mandat 2016 !

La Jeune Chambre Internationale(JCI) Burkina Faso a tenu le samedi 9 décembre 2016 une conférence de presse marquant le lancement du plan d’action 2016 de l’organisation. C’était dans la salle de conférence de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Ouagadougou pleine pour la circonstance.

Sénateur OUEDRAOGO Oumar est l’homme qui présidera désormais à la tête de l’une des plus vieilles associations de jeunes citoyens actifs dans le monde et présente au Burkina Faso, pour un mandat d’une année. La conférence de presse a servi de plateau pour le Président JCI-Burkina Faso 2016 de partager les grands axes du plan d’action 2016 de l’organisation caractérisé par 5 mots clés : impacter, motiver, investir collaborer et connecter. A ce titre, il a été résumé plus concrètement l’organisation d’une session de formation au profit des entreprises du public et du privé sur la responsabilité sociale de l’entreprise, l’organisation d’un sommet JCI-BF du partenariat national, la tenue du Conseil National JCI qui permettra de faire un bilan à mi-parcours des activités organisées, etc. Ces activités constituent de vrais défis pour l’organisation mais pas insurmontables à en croire les conférenciers composés pour la plupart d’anciens présidents nationaux. Au vue des défis qui l’attendent, le Président 2016 a fait le choix de mettre l’accent sur les formations pratiques et professionnalisant, la réalisation de projets impactant les membres et la communauté, la création de cadres de concertations et de responsabilisation des membres, la réalisation d’activités inter Organisation locales membres de la JCI, etc. Tous ceci afin d’atteindre les objectifs stratégiques de l’organisation notamment celui de devenir l’organisation qui unit tous les secteurs de la société pour créer un impact durable.

JCI Conf Press

Les journalistes issus de la presse en ligne, écrite et audiovisuels présents à la conférence de presse n’ont pas marchandé leurs questions. Ainsi donc de l’adhésion à l’organisation en passant par les sources de financement de l’organisation, son implication dans la gouvernance et la démocratie du Burkina, ainsi que le respect des valeurs prônées par l’institution surtout en ce qui concerne les membres après la carrière JCI, etc. les conférenciers ont apporté tour à tour des éléments de réponses. En résumé, la JCI-BF est une organisation de jeunes citoyens actifs dont la mission est d’offrir des opportunités de développement aux jeunes en leur donnant la capacité de créer des changements positifs personnels et communautaires. La JCI est apolitique. L’organisation vit grâce aux cotisations de ses membres qui varient entre « 12 000 à 50 000 F CFA ». L’organisation finance ses activités grâce aux partenariats dont elle bénéficie avec certaines structures de la place. Quant à l’adhésion à l’organisation, elle demande un bagage de la part du membre potentiel qui consiste à la participation aux activités organisées par l’organisation avant son intronisation. En attendant la mise en œuvre du plan d’action 2016 le thème du mandat est « Just Act » et il est placé sous le signe de« L’émulation au service de la qualité.»

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles