Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Jalloul Ayed est officiellement le candidat de la Tunisie pour le poste de président de la BAD

Le porte-parole du gouvernement tunisien et ministre chargé des affaires économiques, Nidhal Ouerfelli, a annoncé, le 11 novembre, que Jalloul Ayed est officiellement le candidat de la Tunisie pour le poste de président de la Banque africaine de développement (BAD).

M. Ayed a été reçu le jour même par le chef du gouvernement Mehdi Jomâa pour examiner les grands axes de la campagne qui sera menée pour soutenir sa candidature.

«J’envisage de visiter, dans le cadre de cette campagne, des pays africains en vue de faire connaître ma vision pour l’Afrique sur une large échelle», a déclaré Jalloul Ayed à l’agence tunisienne officielle TAP.

«Je serais accompagné, lors de ces visites, par des délégations officielles de haut niveau (ministres, secrétaires d’Etat, ou ambassadeurs)», a-t-il ajouté, indiquant que jusque-là 8 candidats ont annoncé leur intention de se présenter aux élections pour ce poste.

Banquier et ancien ministre des Finances, Jalloul Ayed s’est montré confiant quant à ses chances d’être élu, d’autant plus qu’il représente la Tunisie, «pays qui a suscité respect et émerveillement de la part de tous les pays du continent, voire du monde entier».

Selon lui, «la Tunisie est aussi louée pour sa coopération avec l’administration de la BAD pour garantir le retour de la Banque à Abidjan dans les meilleures conditions».

Les prochaines élections du président de la BAD se dérouleront en 2015 après le départ prévu du son 7ème président, Donald Kaberuka, qui exerce actuellement un second mandat de 5 ans.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.