Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Infrastructures socio-économiques : Le programme connait un taux d’exécution de plus de 95% en 2020

Le Programme des infrastructures socio-économiques a connu un taux d’exécution de plus de 95% en 2020, a déclaré le ministre porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, au sortir du Conseil des ministres. C’est un programme doté d’un financement de 11 milliards de FCFA par le budget de l’Etat burkinabè.

Le programme réalisé en 2020 a cinq objectifs socio-économiques. Il a permis entre autre la construction de 42 complexes scolaires sur 42 prévus, de 23 Centres de santé et de promotion social (CSPS) sur 25 prévus, de 69 forages et une adduction d’eau potable sur 97 prévus, d’un bâtiment administratif sur deux, de 17 radiers et 13 dalots, selon le ministre Ousséni Tamboura.

Il a par ailleurs annoncé la conclusion d’un marché de procédure d’entente directe pour la tranche 2021 du programme des infrastructures socioéconomiques. «Ce marché vise, entre autres, la construction de 26 complexes scolaires équipés, de 15 CSPS, d’un bâtiment administratif, de 92 forages équipés et de 16 CSPS», explique le porte-parole du gouvernement, avec montant est estimé à plus de 6 milliards de FCFA.

Le Conseil des ministres du  mercredi 05 mai 2021 a aussi adopté un rapport relatif à un appel d’offre ouvert accéléré pour la construction de 48 000 latrines familiales, au Profit du Programme d’Approvisionnement en Eau et d’Assainissement (PAEA). Ce programme concerne les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-ouest. Il s’agit des latrines familiales de type amélioré dénommé latrines VIP.

L’attribution des marchés a été faite à 55 entreprises pour une valeur de 9 milliards de FCFA. Ces marchés sont financés par le budget national et la Banque Mondiale.

 

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire