Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Infrastructures dans le cadre de la fête nationale 2016: 23 milliards de F CFA investis à Kaya

La ville de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, a abrité, dimanche 11 décembre 2016, le clou des festivités de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Il ressort que cette ville hôte a bénéficié d’infrastructures dont le coût total est évalué à 23 milliards de FCFA.

 

A l’occasion des festivités du 56e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso qu’elle a abrité, la ville de Kaya a retrouvé un nouveau visage. La cité a été embellie. En effet, elle a reçu des infrastructures routières, marchandes, sportives, culturelles et sociales. En séjour à Kaya pour la célébration du 11 décembre, le président du Faso a consacré la matinée du samedi 10 décembre 2016 à la visite des infrastructures réalisées à cette occasion dans la région hôte.

Lors de la visite, le chef de l’Etat était accompagné du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré, par ailleurs, président du Comité national d’organisation de la fête nationale. Il y avait également, des membres du gouvernement, madame le gouverneur de la région du Centre-Nord, le Secrétaire permanent du 11 décembre, etc.

La première infrastructure visitée par la délégation a été l’auberge du 11 décembre. Elle est composée d’une salle polyvalente climatisée de 150 places, d’un restaurant, d’un bâtiment administratif et des bungalows. L’édifice est bâti sur un espace de 11.000 m² et a coûté plus de 791 millions de F CFA, sur financement de la Caisse nationale de Sécurité sociale.

Le président Kaboré a visité ensuite, des réalisations faites par la Loterie nationale du Burkina (LONAB), notamment la maison de la femme construite sur deux sites, le village artisanal, l’auberge des appelés du Service national de développement (SND). Le coût global des investissements de la nationale des jeux du hasard est évalué à environ trois milliards de F CFA.

Roch Marc Christian Kaboré et sa délégation se sont rendus sur les sites de la place de la Nation et la salle polyvalente de Kaya. Réalisée sur un espace de 18.000 m², la place de la Nation comprend une tribune couverte de 300 places assises et un espace pavé. Il a coûté 450 millions de F CFA. Quant à la salle polyvalente, elle comprend 1000 places assises et est dotée d’un traitement acoustique et des équipements de dernière génération qui permettent beaucoup de possibilités en matière de sons et lumière pour les spectacles. Sa réalisation a coûté 1 milliard 8 cent millions de F CFA.

La ville de Kaya a aussi été dotée d’un stade omnisport avec de la pelouse synthétique de dernière génération. Le stade régional de Kaya compte une tribune de 400 places assises. L’infrastructure a été visitée par le président, de même que la caserne des sapeurs-pompiers.

A l’issue de la tournée, le président Kaboré s’est dit satisfait de ces réalisations dont le coût d’investissement s’élève à 23 milliards de francs CFA. Pour lui, il s’agit de beaux investissements. Il a souhaité que la région du Centre-nord puisse gérer correctement l’ensemble de ces infrastructures.

La réalisation des infrastructures d’envergure dans le cadre de la célébration tournante de la fête nationale procède de l’urbanisme évènementiel qui est un choix du gouvernement burkinabè pour impulser le développement des capitales régionales.

En 2008, les autorités du pays ont décidé de rendre tournantes (d’une région à une autre), les festivités de la fête de l’indépendance.

Ainsi, c’est la région du Centre-Nord composée de trois provinces (Bam, Namantenga et Sanmatenga) qui a abrité les festivités du 56e anniversaire.

Le 57e anniversaire est prévu pour se tenir en 2017 dans la région du Sud-ouest dont la capitale est Gaoua et composée de quatre provinces : Bougouriba, Ioba, Noumbiel et Poni.

 

Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles