Connecte-toi avec nous

Développement

   |

IFC contribue au financement de la campagne cotonnière 2016/2017 au Burkina Faso

Paris, France, 19 janvier 2017—
Le 18 janvier 2017, l’IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a signé une convention de financement de la campagne cotonnière 2016-2017 au Burkina Faso. Le montant de la convention est de 90 millions de dollars. L’IFC financera 40 millions de dollars, tandis que la Société Générale et BNP Paribas financeront respectivement 40 millions de dollars et 10 millions de dollars.

SUR LE MEME SUJET...
Une partie du financement de l’IFC a été fournie par le Programme mondial pour Global pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GAFSP).
Il y a deux ans maintenant, la crise politique que traversait le Burkina Faso a freiné les initiatives des investisseurs. Pour autant, l’IFC a renforcé ses engagements dans le pays, notamment en investissant 200 millions de dollars dans divers projets durant la période de transition. L’appui à la SOFITEX entre dans ce cadre. Au cours des deux dernières années, l’IFC a investi environs 70 millions de dollars dans la SOFITEX.
« L’IFC croit en la SOFITEX et au Burkina Faso » a déclaré Mme Ronke-Amoni Ogunsulire, Représentante Régionale d’IFC pour le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Niger et le Togo. « Nous nous réjouissons de la qualité de notre partenariat avec la SOFITEX. Quand on sait que le coton fait vivre 3 millions de Burkinabè et représente la seconde source de devises pour le pays, l’IFC est particulièrement heureuse de contribuer à préserver un secteur vital pour la croissance économique du pays ».
En novembre 2016, l’IFC et la SOFITEX ont également signé un accord de coopération pour accompagner les producteurs de la SOFITEX dans une meilleure gestion de l’eau et des sols grâce à des aménagements antiérosifs et à l’utilisation des eaux pluviales pour une irrigation d’appoint. Cet appui de l’IFC permettra aux producteurs d’augmenter le rendement de leur coton et ainsi leurs revenus.
Mme Ogunsulire a rappelé que le Burkina Faso est une priorité pour l’IFC en Afrique. « Notre institution est déterminée à poursuivre ses engagements dans le cadre de l’appui promis par le Groupe de la Banque mondiale pour le financement du Programme National de Développement Economique et Social du Burkina Faso » a-t-elle conclu.
A propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus grande institution mondiale de développement dédiée au secteur privé au sein de pays émergents. Avec la collaboration plus de 2 000 entreprises à travers le monde, nous nous appuyons sur nos six décennies d’expérience pour créer des opportunités là où le plus besoin se fait le plus sentir. Au cours de l’exercice 2016, nos investissements à long terme au sein de pays en développement ont frôlé la barre des 19 milliards de dollars, ayant consacré nos capitaux, nos compétences et notre influence à l’appui au secteur privé pour l’éradication de l’extrême pauvreté et la promotion d’une prospérité partagée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ifc.org/french.
Restez connecté
www.facebook.com/IFCwbg
www.twitter.com/IFC_org
www.youtube.com/IFCvideocasts
www.ifc.org/SocialMediaIndex
A propos du GAFSP
Le Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP) est un fonds fiduciaire multi-donateur établi en 2010 dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire dans les pays les plus pauvres de la planète. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.gafspfund.org/

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles