Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Hôtellerie : La Région du Centre enregistre une hausse des recettes de 116,2%

Les recettes de la région du Centre sont passées de 2 milliards 215 millions de FCFA au premier trimestre de l’année 2020 à 4 milliards 790 millions de FCFA au deuxième trimestre, soit une hausse de 116,2%. Par contre les hôtels ont vu la fréquentation des non-résidents s’effondrer de 89,4%. C’est ce qui ressort de la note de conjoncture économique du deuxième trimestre, rendue publique le 18 août 2020 à Ouagadougou la Direction Générale de l’Economie et de la planification repris par l’AIB.

Cette performance s’explique par l’efficacité des stratégies d’amélioration des recouvrements des recettes et par le télépaiement par anticipation de certaines taxes et impôts, selon le rapporteur, Réné Toé.  Par ailleurs, les dépenses ont connu une baisse de 44,1%, passant de 9 milliards 500 millions à 5 milliards 314 millions de FCFA.

Les hôtels ont aussi leur chiffre d’affaires fléchir de 5 milliards 978 millions à 2 milliards 968 millions de FCFA, soit une régression de 50,3%. En effet, le nombre de résidents et de non-résidents ayant séjourné dans les hôtels de la région du Centre, ont diminué respectivement de 7,8% et de 89,4%, par rapport au premier trimestre 2020.

Au niveau du secteur de l’emploi, le nombre d’emplois offerts a baissé de 90,1% comparativement au nombre d’emplois demandés de 18,9% et le nombre de demandes d’emplois satisfaites de 76,92%. Aussi, le nombre d’entreprises créées est en baisse de 5,6% par rapport au premier trimestre 2020.

Les prix des produits alimentaires, les prix du kg du riz local et du mil locaux ont enregistré les fortes hausses avec respectivement 26,6% et 61,2%. Les prix les plus élevés ont été constatés à Komsilga pour le sorgho blanc (+111,8%), à Koubri pour le sorgho rouge (+32,4%) et à Pabré pour le mil local (+47,2%).

Par ailleurs, les campagnes de sensibilisation au paiement de l’impôt et de recouvrement  se poursuivront auprès des contribuables, notamment ceux des communes de Komsilga et de Komki-Ipala.

La rédaction

Annonce publicitaire