Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Gendarmerie de Bobo : Plus de 27 000 litres d’huile frelatée saisie

La Compagnie de Gendarmerie « camps Kuinima » de Bobo-Dioulasso a animé une conférence de presse pour présenter de l’huile impropre à la consommation saisie. C’était ce mardi 21 avril 2015 à Bobo-Dioulasso.

Plus de 27 000 litres d’huile frelatée saisie le 19 avril dernier, dont 921 bidons de 20 litres et 45 futs de 200 litres, ont été présentés à la presse à Bobo-Dioulasso par la Gendarmerie, suivi d’une visite de l’usine de fabrication de ces huiles impropres à la consommation.

gendarmes-se-sont-rendu-sur-les-lieux-avec-les-journalistes-lusine-de-fabrication-de-lhuile-frelatée

Selon les conférenciers, notamment le commandant de compagnie, capitaine Fidèle Zongo, de l’adjudant chef-major, Nicolas Traoré et le Directeur régional du commerce, Mahamoudou Rouamba, c’est suite à la collaboration de la population que la gendarmerie a mis la main sur ces présumés malfrats.

Ils produisaient et commercialisaient de l’huile impropre à la consommation, dont l’usine est installée à Lafiabougou, secteur 20 de Bobo-Dioulasso. Il n’avaient pas d’autorisation de mise à la consommation, ni aucune disposition pour produire de l’huile, selon les gendarmes.


Le commandant de la compagnie, le capitaine Zongo, a invité les populations à collaborer

« Ces individus achètent le brute d’huile avec une société de la place, la chauffent pour extraire une huile après y avoir ajouté la soude caustique.

Puis, conditionner dans des bidons de 20 litres qu’ils stockent dans des magasins et dans des domiciles. Ensuite, c’est dispatché à Bobo et ses environnants pour être vendu », a dit le capitaine Zongo.

Au total, 3 personnes ont été interpellées. Cette opération a été rendue possible grâce à une dénonciation anonyme.

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Bobo-Dioulasso, capitaine Zongo a félicité les populations et les a appelées à continuer à collaborer en composant les numéros suivants : le 16, le 80 00 11 45, le 10 10 ou le 17.

Sidiki TRAORE
Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso
burkina24.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles