Connecte-toi avec nous

Portraits

   |

Gaspard Ouédraogo : « Un disque dur » qui refuse de se rayer

Connu pour son pragmatisme et sa vision fine, Gaspard Ouédraogo est un financier très connu du cercle économique Burkinabè et partant africain. Titulaire d’un DEA de Droit Economique et d’un DESS de Gestion d’Entreprise, M. Ouédraogo a occupé de hautes fonctions dans la sphère économique burkinabè. Pour nous, sa personnalité répond à son nom de famille, Ouédraogo qui signifie en langue mooré « Cheval mâle ». La taille élancée le pas rassurant, il se fait discret aujourd’hui loin des plateaux télés même si ses marques indélébiles resteront à jamais grâce à ses contributions et innovations pour la croissance et l’épanouissement de l’économie burkinabè. Mais qui est Gaspard Ouédraogo, cet érudit de l’économie et des finances ?

Présent lors des dernières Journées de la BRVM à Ouagadougou, M. Ouédraogo est très engagé pour tous ce qui concerne l’économie et les finances du Burkina. Profitant de cette grande messe de la bourse, il avait lancé une invite aux sociétés burkinabè à investir dans le marché boursier car c’est tout à leurs avantages.
Surnommé le « disque dure de la BIB » le parcours de M. Ouédraogo et des plus poignants au sens propre du terme. Né le 2 Septembre 1950, Gaspard Ouédraogo est un infatigable étalon. En effet, en 1982, alors jeune diplômé en Gestion des entreprises, Gaspard Ouédraogo intègre très simplement la société en qualité de Directeur d’agence. En moins de dix ans, ses compétences et son sérieux lui permettent de devenir tour à tour Directeur de réseau puis Directeur des opérations. Peu avant 1990, va occuper le poste le Directeur général à partir de cette date, M. Ouédraogo devint la tête pensante de la BIB.
Pendant plus de 20 ans, il a dirigé la Banque internationale du Burkina. Fort d’une expérience sans faille à l’international, la Banque Internationale du Burkina (BIB) bénéficiera de ses atouts, son savoir-faire. Mais, M. Ouédraogo ne compte pas s’arrêter. Le développement économique de son pays était devenu comme un combat personnel. C’est pourquoi en en 1995, il initie un projet de création d’une Société de crédit-bail et d’une Société de bourse. Ces deux sociétés ont commencé leurs activités en 1998. Le crédit-bail est un concept extrêmement important pour les pays en développement selon lui.

En effet, le crédit-bail est un outil important de financement de l’investissement. Dans les pays développés, dans le financement de l’investissement, la part du crédit-bail est prépondérante. Ceci est une constante s’est-il confié. C’est dire que dans le processus de développement d’un pays, la location-vente de l’outil de production est un instrument financier privilégié. A mon sens, le leasing a encore un long chemin à faire pour trouver les moyens de son enracinement dans le paysage financier de notre pays disait-il.
Quant au projet de création de la Société de gestion et d’intermédiation, société de bourse il explique « je l’ai initié dans le cadre de la Bourse régionale des valeurs mobilières, BRVM dont le processus avait été lancé en 1996. A l’époque, la Banque centrale avait demandé aux institutions bancaires de faire en sorte que dans chaque pays de l’UEMOA, il y ait une société de gestion et d’intermédiation qui puisse permettre aux acteurs du marché, institutionnels ou particuliers, d’opérer sur la Bourse régionale. »
Haut cadre de banque de son état, Gaspard Ouédraogo a imprimé et imprime toujours sa marque dans le paysage de l’économie et de la finance au Burkina et en Afrique. Son visage reste marquer à de grandes activités économiques telles Africalia et certains grands foras au niveau national.
Gaspard Ouédraogo a été Vice-Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Burkina Faso, membre du Bureau du Patronat Burkinabé , membre du Conseil Economique et Social du Burkina Faso et membre du Conseil présidentiel pour l’investissement (CPI).

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles