Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Gap de 387,6 milliards CFA dans la mobilisation des recettes en 2014 au Burkina

Le Burkina Faso a enregistré une contre-performance dans la mobilisation des recettes en 2014, le gap étant estimé à 387,6 milliards de francs CFA, a appris APA auprès du ministère de l’économie et des finances.

La mobilisation des recettes de ressources intérieures et extérieures connaît un déficit de 387,69 milliards de FCFA alors que 1430 milliards de francs CFA étaient escomptés en 2014, soit un taux -27,12% sur les prévisions.

Le niveau de recouvrement indique, en fin octobre 2014, 458,9 milliards de francs CFA pour les impôts (77,7%), 548,3 milliards de francs CFA pour la douane (64,5%), 126 milliards de francs CFA pour les recettes extérieures (67,1%) et 103,4 milliards de francs CFA pour les recettes de services recouvrées (99,7%).

« Cette situation était due à des facteurs exogènes au ministère. En effet, il y a eu une combinaison de facteurs externes comme la baisse du cours de l’or et du coton qui sont les deux produits phares des exportations du Burkina Faso. Il y a ensuite l’attentisme qu’on a observé au niveau de certains investisseurs tout au long de 2014, lié à la question de la révision de l’article 37 de la Constitution. La combinaison de tous ces facteurs a fait que la mobilisation des impôts et taxes a été en deçà des attentes », selon le ministre des Finances, Jean Gustave Sanon.

Aussi, a-t-il exhorté les acteurs des régies de recettes à « redoubler d’efforts et à se munir d’un esprit de patriotisme et de professionnalisme pour relever les défis de 2015 ».

Source : | Apanews
News.icilome.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles