Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Gabon : Airtel casse ses prix et offre l’appel à 1 FCFA/S en national comme à l’étranger

L’opérateur de téléphonie mobile Airtel vient de procéder à une nouvelle réduction de ses tarifs de télécommunications au Gabon. Le 23 décembre 2014, à Libreville, le directeur général de la société télécom, Hervé Olivier Njapoum, a lancé l’offre « Tarif Samba ». La formule à l’inscription facultative, à partir d’un code court, fixe la minute d’appel en national à 60 FCFA, soit 1 FCFA la seconde, vers tous les réseaux de téléphonie mobile. Idem pour les appels à l’étranger, précisément vers 13 destinations dont la France, l’Italie, la Chine, le Royaume Uni, Nigeria, le Mali ou encore le Sénégal.

D’après le patron d’Airtel Gabon, la compagnie a baissé ses tarifs pour qu’ils correspondent au pouvoir d’achat de ses consommateurs. L’objectif est de leur permettre de communiquer davantage à moindre frais. Une volonté que semble apprécier Lin Mbombo, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), qui a expliqué qu’Airtel offre désormais les tarifs d’appel les plus bas du pays. Il a ajouté qu’après comparaison avec les offres tarifaires proposées dans la sous-région Afrique centrale, il ressort également que la filiale du groupe télécom indien propose les tarifs les plus bas de la zone CEMAC, soit de l’ordre de moins 10% par rapport à ceux pratiqué au Cameroun, au Congo-Brazzaville, au Tchad en RCA et RD Congo.

Pour 2015, Hervé Oliver Njapoum a annoncé d’autres offres qui viendront taquiner le marché des télécoms gabonais.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.