Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Gabon : Airtel casse ses prix et offre l’appel à 1 FCFA/S en national comme à l’étranger

L’opérateur de téléphonie mobile Airtel vient de procéder à une nouvelle réduction de ses tarifs de télécommunications au Gabon. Le 23 décembre 2014, à Libreville, le directeur général de la société télécom, Hervé Olivier Njapoum, a lancé l’offre « Tarif Samba ». La formule à l’inscription facultative, à partir d’un code court, fixe la minute d’appel en national à 60 FCFA, soit 1 FCFA la seconde, vers tous les réseaux de téléphonie mobile. Idem pour les appels à l’étranger, précisément vers 13 destinations dont la France, l’Italie, la Chine, le Royaume Uni, Nigeria, le Mali ou encore le Sénégal.

D’après le patron d’Airtel Gabon, la compagnie a baissé ses tarifs pour qu’ils correspondent au pouvoir d’achat de ses consommateurs. L’objectif est de leur permettre de communiquer davantage à moindre frais. Une volonté que semble apprécier Lin Mbombo, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), qui a expliqué qu’Airtel offre désormais les tarifs d’appel les plus bas du pays. Il a ajouté qu’après comparaison avec les offres tarifaires proposées dans la sous-région Afrique centrale, il ressort également que la filiale du groupe télécom indien propose les tarifs les plus bas de la zone CEMAC, soit de l’ordre de moins 10% par rapport à ceux pratiqué au Cameroun, au Congo-Brazzaville, au Tchad en RCA et RD Congo.

Pour 2015, Hervé Oliver Njapoum a annoncé d’autres offres qui viendront taquiner le marché des télécoms gabonais.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles