Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Forum Economique de Davos : Réduire le faussé entre riches et pauvres

Le forum économique mondial se déroule du 20 au 23 janvier 2016 à Davos en Suisse. C’est l’occasion pour les dirigeants de la planète et pour les chefs d’entreprises de prendre de nouveaux engagements pour lutter contre la pauvreté.

Chaque année, au mois de janvier, la petite commune de Davos, dans l’est de la Suisse se transforme pendant quelques jours en centre économique mondial en raison du forum économique mondial qui s’y déroule. C’est une fondation à but non lucratif qui est à l’origine du Forum économique mondial, dont elle porte le nom (« World Economic Forum » en anglais, WEF). Fondée en 1971 par un économiste allemand, Klaus M. Schwab – qui préside encore aux destinées de l’organisation –, elle est financée par un millier de grandes entreprises qui en sont membres. On trouve parmi elles, pêle-mêle, ArcelorMittal Google, Facebook, les français Total, Publicis, Sanofi, GDF Suez, Veolia…Chaque année, plusieurs thèmes sont sélectionnés pour les nombreuses conférences. Le thème de ce crû est la « 4e révolution industrielle », celle provoquée par la combinaison de diverses évolutions récentes, progrès de la robotisation, internet des objets, big data… Les patrons de grands groupes comme Microsoft, Facebook, Renault, les patrons de banques géantes comme Goldman Sachs ou Bank of America seront là pour évoquer tous ces aspects. Mais il sera aussi question de l’effondrement des prix du pétrole, du ralentissement chinois, de la croissance mondiale hésitante, des marchés financiers ultra-volatils qui éreintent les pays émergents, de la résolution de crises géopolitiques, des répercussions du changement climatique, de la lutte contre les pandémies, du futur de l’énergie, des inégalités de richesse… Parlant justement d’inégalités, l’ONG Oxfam a jeté un véritable pavé dans la mer en publiant une étude le 18 janvier. Elle y révèle que le patrimoine des 1 % les plus riches du monde dépasse celui des 99 % restants. L’ONG appelle les participants au forum de Davos à agir : « nous ne pouvons pas continuer à laisser des centaines de millions de personnes souffrir de la faim, alors que les ressources qui pourraient les aider sont amassées par quelques personnes en haut de l’échelle », affirme Manon Aubry, chargée des questions de justice fiscale et d’inégalités chez Oxfam France, citée dans un communiqué. Selon l’ONG, « depuis le début du XXIe siècle, la moitié la plus pauvre de l’humanité a bénéficié de moins d’1% de l’augmentation totale des richesses mondiales, alors que les 1% les plus riches se sont partagés la moitié de cette hausse ». Pour faire face à cette croissance des inégalités, Oxfam appelle notamment à mettre un terme à « l’ère des paradis fiscaux », soulignant que 9 entreprises sur 10 figurant « parmi les partenaires stratégiques » du WEF « sont présentes dans au moins un paradis fiscal ». 2.500 participants, chefs de gouvernement, chefs d’entreprise, ONG, artistes sont attendus à Davos pour discuter, négocier, faire des affaires ou avancer sur des dossiers diplomatiques en souffrance et dresser le « constat de l’état du monde » comme le résume le professeur Klaus Schwab, fondateur du World Economic Forum (WEF).

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles