Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Fonds National de la Finance Inclusive : Le Conseil d’administration et le Directeur général installés

Le Directeur de Cabinet de la Primature, Mwin-nog-ti Luc HIEN a procédé ce 1er juillet 2020 à l’installation officielle du Conseil d’administration et du Directeur général du Fonds National de la Finance Inclusive (FONAFI). Le FONAFI est un nouvel instrument créé par le gouvernement burkinabè pour mettre en œuvre la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SNFI) 2019-2023 qui sert de référentiel fédérateur des interventions de l’ensemble des acteurs du système financier.

Le niveau d’inclusion financière au Burkina Faso est relativement faible, et présente de fortes disparités. En effet, il ressort d’une enquête réalisée en 2016, que 39% de la population adulte n’a accès à aucun service financier formel ou informel au niveau national. En milieu rural, 46% de la population sont totalement exclus, contre 20% en milieu urbain. Par ailleurs, le taux de la population bancarisée est estimé à 18% au niveau national, dont 44% en milieu urbain et 9% en milieu rural.

C’est fort de ce constat que le gouvernement, en vue de corriger ces insuffisances, a adopté la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SNFI) 2019-2023, a souligné le Directeur de cabinet du Premier ministre, Mwin-nog-ti Luc HIEN, lors de la cérémonie d’installation des membres du Conseil d’administration et du Directeur général du Fonds National de la Finance Inclusive (FONAFI).

Pour le fonctionnement de cette structure, c’est un conseil d’administration composé de 7 administrateurs, tous nommés en Conseil des ministres, le 24 juin dernier et présidé par Madame Ida OUEDRAOGO/PARE, inspecteur du trésor et administrateur représentant la Primature. Le Directeur de Cabinet du Premier ministre, après avoir rappelé les enjeux de ce fonds et les attentes du Chef du Gouvernement à leur égard, a procédé à leur installation officielle. Dans la foulée, M. Hien a également installé le Directeur général du FONAFI, Monsieur Wango Fidèle YAMEOGO, nommé en Conseil des ministres le 27 juin 2020.

Le Directeur général du FONAFI, Monsieur Wango Fidèle YAMEOGO,

A travers le FONAFI, le gouvernement caresse le rêve de favoriser « un accès accru et permanent à une gamme de produits et services financiers durables, innovants, adaptés, diversifiés et à coûts abordables, offerts par des institutions saines et pérennes à une population financièrement éduquée, notamment les femmes, les jeunes, les acteurs du monde rural et les Petites et Moyennes Entreprises du Burkina Faso », a expliqué M. Hien.

« Le FONAFI est un instrument novateur, né de la forte volonté politique de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, d’accompagner l’économie informelle en général, et les groupes vulnérables en particulier, afin qu’ils accèdent à des services financiers adaptés à leurs besoins », a indiqué le Directeur de cabinet du Premier ministre.

Le FONAFI aura pour rôle, de développer des mécanismes de financement favorables à l’inclusion financière au Burkina Faso, en collaboration avec les prestataires des services financiers (PSF), grâce à la stratégie du « faire-faire ». Il mettra en œuvre, le Projet de Promotion de la Finance Inclusive pour l’accès des populations à faibles revenus, aux services financiers au Burkina Faso (PPFIB). D’un coût total de quarante-quatre milliards trois cent soixante-douze millions (44 372 000 000) F CFA, il s’inscrit dans l’axe stratégique 3 du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) relatif à la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

Les attentes des populations en termes de services financiers sont grandes et « pour les relever magistralement, Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier ministre, Chef du Gouvernement, place en vous et en chacun des membres du Conseil d’administration et de vos différents collaborateurs, une entière confiance. Car, si grandes sont vos responsabilités, immenses sont aussi vos capacités innovatrices afin de créer des mécanismes et des produits accessibles à tous les exclus du système financier traditionnel » a soutenu M. HIEN.

DCRP/Primature

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles