Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Fonds de relance économique (FRE Covid19) : le mécanisme, expliqué au monde des affaires

Dans le cadre de la relance de l’économie nationale fortement touchée par les mesures d’urgence prises à l’effet de limiter la propagation de la maladie à coronavirus, le Gouvernement burkinabè a mis au point un plan global de soutien à l’activité économique. Ce plan comporte plusieurs mesures dont un mécanisme de financement de 100 milliards FCFA pour soutenir la résilience de l’économie et favoriser sa relance. A ce titre, une formation a été organisée le 17 septembre 2020 au profit des Hommes d’affaires burkinabè.

Dans la pratique et pour la mise en œuvre de ce fonds, le gouvernement a signé des accords et des conventions avec des fonds nationaux déjà existants et œuvrant dans le domaine (FASI ; FAPE ; AFP-PME ; FAARF), ainsi qu’avec des associations professionnelles

notamment celle des banques et établissements financiers du Burkina (APBEF) et celle des systèmes financiers décentralisés (APSFD).

Des participants attentifs aux explications

Le fonctionnement du mécanisme, des accords et des conventions, le mode de financement des entreprises ont été expliqués aux acteurs économiques par le comité de gestion dudit mécanisme en collaboration avec la Chambre de commerce d’industrie et d’artisanat du Burkina et la Maison de l’entreprise.

En rappel, le montant alloué au mécanisme de financement est de cent (100) milliards de francs CFA, programmé sur la période 2020-2021 à raison de soixante-dix (70) milliards FCFA en 2020 et 30 milliards F CFA en 2021. Il est réparti comme suit : quarante (40) milliards F CFA (dont 25 milliards F CFA en 2020 et 15 milliards F CFA en 2021) pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME), trente (30) milliards F CFA (dont 20 milliards F CFA en 2020 et 10 milliards F CFA en 2021) pour les grandes entreprises (GE); 20 milliards pour les très petites entreprises (TPE) ; 5 milliards pour la bonification du taux d’intérêt et 5 milliards de subventions dont 3,5 milliards d’appui à Air Burkina et 1,5 pour le paiement de chômage technique total (70% des salaires) et l’apurement d’arriérés.

Les détails dans les documents ci-après :

Mécanisme FRE Covid 19

Résumé Convention Etat-Fonds nationaux

Résumé Accord-cadre Etat-APBEF

Résumé Accord-cadre Etat-APSFD

La Rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles