Connecte-toi avec nous

Développement

   |

FONDS DE GARANTIE COMMERCIALE: Les commerçants accordent leurs violons

Le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNATCOM-B) a tenu son congrès le 9 juillet 2015 à la Maison du peuple de Ouagadougou. Placé sous le thème : « Quel avenir pour le commerce au Burkina ? », le congrès a connu la présence effective des acteurs du secteur.

Les commerçants sont convaincus que seul le Fonds de garantie peut leur permettre de booster leurs activités dans un contexte peu facile. C’est pourquoi, ils font des pieds et des mains pour que ce fonds voie le jour. Réunis en congrès le 9 juillet 2015 à la Maison du peuple de Ouagadougou, le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNATCOM-B) a soumis à ses membres l’étude de faisabilité de vaste projet de 100 milliards de F CFA. Ce projet, initié par les commerçants pour les commerçants, a dit le secrétaire général du SYNATCOM-B, Roch Donatien Nagalo, vise à faciliter l’accès aux prêts et aux fonds propres pour les commerçants afin d’éradiquer les obstacles que rencontre les activités commerciales. Ce projet, a indiqué Roch Donatien Nagalo, viendra résoudre le problème récurent des commerçants Burkinabè. « Au Burkina, 749 personnes sur 800, soit 93,62% mettent au devant le problème de garantie », a-t-il dit. Il a appelé tous les commerçants à s’unir autour du projet. A noter qu’un dîner de levée de fonds sera organisé le 10 juillet 2015 à la Salle des Banquet de Ouaga 2000.

Syndicat commerçant2

Mounbarak SILGA
ecodufaso/ groupe ecodafrik

Légende
1- L’ouverture des travaux a été présidée par le Directeur du cabinet du premier ministre, Job Ouédraogo
2- La Maison du peuple a été prise d’assaut par le commerçants

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles