Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Fonds d’appui à la promotion de l’emploi : Environ 115 millions pour 30…

Fonds d’appui à la promotion de l’emploi : Environ 115 millions pour 30 promoteurs

Le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi a remis ce 25 mars à Ouagadougou, des attestations et des chèques allant de un million cinq cent mille à cinq millions à des promoteurs du pays. Ces derniers ont été retenus pour leurs projets innovants et porteurs. Des projets déjà créés ou à renforcer. Et ce financement permettra de créer des emplois, ce qui va déteindre sur la courbe du chômage. La remise des chèques s’est faite en présence du ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles.

Pour le ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, avec la rareté des offres d’emplois sur le marché du travail, tous s’accordent pour reconnaitre l’importance de l’entrepreneuriat et de l’auto emploi en tant que solution idoine au problème d’emploi des jeunes. D’où l’importance de cette cérémonie de remise de chèques.

Ils sont au total 30 promoteurs à avoir reçu leurs chèques allant de un million cinq cent mille à cinq millions. Ces différents montants permettront à certains de se lancer dans l’entrepreneuriat privé, et à d’autres de renforcer leurs entreprises. Selon la directrice du fonds, il y avait plusieurs projets mais seuls les plus rentables ont été retenus. « Il y a eu un comité qui s’est chargé de la sélection des dossiers.

FAPE N2Il était composé de personnes ressources qui savent choisir et apprécier. Aussi, la garantie a été l’une des conditions du prêt » a dit Karidiatou Dao, directrice générale du FAPE. Pour ce qui est des groupements et associations, elle a précisé que c’est seulement le cautionnement solidaire qui a été exigé.

Le ministre Jean Paul Bouda a rassuré que outre les différentes formations reçues dans le cadre de la mise en œuvre de leurs entreprises, les différents récipiendaires bénéficieront d’un accompagnement. « Nous avons pris toutes les dispositions pour accompagner les promoteurs durant les deux années qui vont suivre la création de leurs entreprises. Vu que ce sont des prêts que nous octroyons, si toutefois ils n’ont pas de suivi et que leurs entreprises meurent cela rendra difficile, voire impossible le remboursement de la somme perçue. Ce qui à notre niveau ne permettra plus d’accompagner d’autres jeunes » a-t-il déclaré. Le ministre a aussi rappelé aux bénéficiaires que les vertus qui permettent de réussir dans le monde des affaires ont pour noms la détermination, la créativité, l’esprit d’initiative, la rigueur et la discipline personnelle.

Des bénéficiaires heureux et satisfaits

FAPE N3Par la voix de leur représentant Hamado Kaboré, les promoteurs disent être conscients du privilège qu’ils ont d’avoir eu le crédit, et promettent s’engager à réaliser les activités pour lesquelles ils ont eu le prêt. Ils vont également rentabiliser leurs activités par une gestion rationnelle des fonds mis à leur disposition dans le but de respecter les engagements vis-à-vis du FAPE.
Après être entrés en possession de leurs chèques, les uns et les autres affichaient un optimisme certain qui augure de lendemains meilleurs pour leurs activités.
En rappel, le FAPE, une des structures de financement des projets du ministère de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles est un instrument du schéma global de financement. Depuis 2000, année de lancement de ses activités, il affiche au total plus de 2000 dossiers financés pour plus de 10.000 emplois créés et ou renforcés.

Annick Kabore (stagiaire)
Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles