Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Fonds communs genre : 485 millions de f CFA pour la promotion de l’égalité…

Fonds communs genre : 485 millions de f CFA pour la promotion de l’égalité hommes et femmes

Le Fonds commun Genre (CFG) va financer six projets pour lutter contre les inégalités basées sur le genre. La cérémonie du lancement officiel de ces projets a eu lieu le 4 septembre 2015 au siège de Diakonia, gestionnaire du fonds commun genre.

Six nouveaux projets vont promouvoir l’égalité homme- femme au Burkina Faso grâce au financement du Fonds commun genre (FCG). Financés, à hauteur de 485 millions 397 mille 745 francs F CFA, ces projets vont contribuer au renforcement de la durabilité des actions en matière de genre à travers l’amélioration des mécanismes de coordination et d’approches innovantes.
Ces fonds sont destinés entre autres à l’accélération de la lutte contre les pratiques discriminatoires à l’égard de la femme, à l’amélioration du respect des droits de la femme et des adolescentes. Le rapt et le mariage forcé ou précoce, la mobilisation des coutumiers et leaders religieux et le renforcement des capacités de résilience des familles aux conflits familiaux et conjugaux sont également pris en compte dans ces projets.

Fonds commun GenreLe financement de ces six projets entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2015-2017 du Fonds commun genre pour la réduction des inégalités homme-femme au Burkina Faso. Le gestionnaire de ce fonds, l’ONG Diakonia, a lancé un appel à projets et six projets ont été retenus. Ce sont entre autres, l’Association femme et de vie de Bobo –Dioulasso, l’Association Tin Tua de Fada N’Gourma, la Fondation pour l’étude et la promotion des droits humains en Afrique, l’Union des religieux et coutumiers du Burkina pour la santé et le développement, la direction régionale de l’Action sociale et de la solidarité nationale de la Boucle du Mouhoun.

Fonds commun Genre 3Chacune de ces structures va mettre en œuvre un projet spécifique pour la promotion de l’égalité homme et femme dans sa localité. Le chef de file de la concertation genre au Burkina, la représentante résident du l’UNFPA, a félicité les six structures tout en les exhortant pour qu’elles fassent bon usage et œuvres utiles des ressources mises à leur disposition. « Les projets financés à travers le Fonds commun genre participent à l’amélioration de l’environnement favorable à la promotion de l’entrepreneuriat féminin et au renforcement de la participation des femmes au processus de développement social et économique du Burkina », a précisé Dr Edwige Adékambi Domingola.
Le ministre de l’économie numérique et des postes, Amadou Yaro a représenté son collègue de la communication, patron de la cérémonie de remise des contrats et des chèques. Il a félicité le Fonds commun genre pour cette initiative. Amadou Yaro a également encouragé les bénéficiaires pour une mise en œuvre des projets au profit des femmes.

Fonds commun Genre 4Le Fonds commun genre (FCG) est un outil mis en place en 2005 par les partenaires techniques et financiers pour soutenir les efforts des partenaires nationaux qui œuvrent à la promotion du genre et du développement. Depuis sa création, il a soutenu plus de 72 projets, selon la représentante résidente de l’UNFPA, chef de file de la concertation genre. L’objectif principal de ce fonds est de renforcer la durabilité des actions en matière de genre par l’amélioration des mécanismes de coordination et la promotion des approches innovantes.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles