Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Fonds commun genre: Plus de 450 millions de FCFA pour 8 associations et institutions

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, en partenariat avec l’ONG Diakonia, vient de lancer le financement de huit (8) projets dans le cadre du Fonds commun genre (FCG). D’un montant de plus de 450 millions de francs CFA, ce fonds est géré par Diakonia. La sélection des bénéficiaires a été opérée suite à un appel à projets 2016.

Huit projets et institutions ont bénéficié d’un financement grâce au Fonds commun genre (FCG). La cérémonie de lancement desdits projets a eu lieu, le vendredi 28 octobre dernier à Ouagadougou, en présence du ministre burkinabè de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laure Zongo/Hien. A cette occasion, la ministre a rappelé que les inégalités touchant les femmes et les hommes sont multiples et variables selon les secteurs. Face à une telle situation, a-t-elle souligné, les efforts conjugués du gouvernement, des Partenaires techniques et financiers (PTF), des Organisations non gouvernementales (ONG) et des associations de développement sont à encourager. Et d’indiquer que c’est d’ailleurs dans ce cadre que s’inscrit le FCG qui œuvre depuis plus de 10 ans et qui a financé près de 100 projets pour un montant global de plus de 4 milliards de F CFA.
«A présent, le FCG veut démontrer sa volonté de poursuivre dans cet élan avec le financement de huit projets pour un montant de plus de 450 millions de F CFA», a précisé Laure Zongo/Hien. Elle a confié que ce financement vient compléter celui de 16 autres projets en cours pour un engagement de 1 milliard 590 millions de F CFA.
Mme Zongo/Hien a remercié les membres du FCG, notamment, l’ONG Diakonia, pour leur soutien. Aux PTF, elle a sollicité une augmentation des contributions aux fins de soutenir les nombreux partenaires tant de la société civile que des ministères et institutions dont les résultats sont pris en compte par le gouvernement.
Dans son intervention, la représentante du directeur pays de Diakonia, Sara Bazyé a réitéré sa gratitude pour la confiance placée en la structure pour assurer la gestion de ce fonds combien important pour le Burkina Faso et pour les acteurs intervenant dans le domaine de la promotion du genre. Elle a adressé ses félicitations aux huit heureux bénéficiaires pour avoir été sélectionnés, et les a invités par la même occasion à travailler pour l’atteinte des résultats escomptés. Mme Bazyé a rappelé aux bénéficiaires qu’ils doivent produire des rapports orientés de résultats de qualité à bonne date.

Diakonia va recruter de concert avec les membres du Fonds commun genre (FCG), un cabinet d’audit qui assurera de l’utilité des ressources conformément au manuel de procédures et au contrat signé avec les documents qui y sont annexés.
De son côté, la chef de file des partenaires techniques et financiers du FCG, Edwige Adekambi Domingo a promis que « Si l’initiative est bonne, porteuse de changement, il n’y a pas de raison qu’on ne trouve pas de financement ».
Quant au représentant des bénéficiaires, il a pris l’engagement de mettre en œuvre de manière efficace les principes de bonne gouvernance et de respect des règles de bonne gestion.
La cérémonie a été marquée par la remise symbolique des chèques aux bénéficiaires.

 

Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.