Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Fonction publique burkinabè: Le dispositif organisationnel des concours soumis à un diagnostic

Burkina – Concours – Organisation
 
Les acteurs dans le domaine de l’organisation des concours de la fonction publique au Burkina Faso, en réflexion à Ouagadougou, en vue d’établir le diagnostic du dispositif organisationnel actuel desdits concours. Ils sont réunis à la faveur d’un atelier de réflexion, du 9 au 11 février 2017.
Trouver un mode opérationnel capable d’éviter les travers constatés lors des concours de la fonction publique. Telle est l’ambition des acteurs du domaine. Dans cette dynamique les acteurs sont en atelier à Ouagadougou. La rencontre vise à dégager «les forces, les faiblesses et les risques potentiels» dans l’organisation des concours de la fonction publique au Burkina Faso. L’atelier de réflexion qui se déroule du 9 au 11 février regroupe, entre autres, des organisateurs, des candidats, des acteurs de la société civile, des concepteurs et correcteurs des sujets de concours.
A l’ouverture des travaux, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la sécurité sociale, Clément Sawadogo a rappelé que des fraudes ont entaché les sessions de 2007 et de 2015, mettant en mal «la crédibilité des concours directs» et occasionnant «des réprobations de l’opinion».
Un audit de l’administration publique a révélé qu’au Burkina Faso, le système organisationnel des concours demeure exposé aux risques de fraudes, de corruption et de trafic d’influence.
A cela s’ajoutent les appréhensions sur le mode de sélection, les plaintes liées aux rétributions financières des acteurs, l’insuffisance des ressources financières et matérielles.
Le nombre de candidats au concours directs de la Fonction publique au Burkina Faso croît d’année en année. La session 2016 des concours a enregistré environ 1 million de candidats pour près de 11.500 postes disponibles. L’année précédente (2015) avait enregistré 655 934 candidats pour 9 773 postes à pourvoir.
 
Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com 
 
 
Légendes des photos
1-    Les concours de la fonction publique nécessitent une organisation rigoureuse
 
2-    Le ministre en charge de la Fonction publique, Clément Sawadogo se réjouit que la session 2016 n’ai été entachée de fraude

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles