Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Foire multisectorielle de Ouagadougou: le développement du commerce sud-sud en débats

 
L’Agence pour la promotion des exportations du Burkina Faso (APEX-Burkina) organise la 4e édition de la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) du 27 octobre au 5 novembre 2017. Le thème retenu pour la rencontre est «Développement du commerce sud-sud, facteur d’intégration économique et source d’emploi pour la jeunesse», a-t-on appris auprès du comité d’organisation qui a animé une conférence de presse, lundi 25 septembre 2017 à Ouagadougou.
 
 
Le comité d’organisation de la quatrième édition de la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) est installé. Il a rencontré la presse le lundi 25 septembre 2017, à environ un mois de la manifestation prévue du 27 octobre au 5 novembre prochain. Il en ressort que le thème retenu est : «Développement du commerce sud-sud, facteur d’intégration économique et source d’emploi pour la jeunesse».
Selon le secrétaire général du ministère en charge du commerce, Sibiri Sanou, un tel thème constitue «une invite à tous les professionnels, hommes d’affaires, investisseurs, et décideurs politiques à œuvrer ensemble pour faire de l’exportation un véritable levier du développement et une source d’employabilité pour la jeunesse».
 
La FIMO est une manifestation commerciale dont l’objectif est de soutenir et de promouvoir l’offre burkinabè sur le marché régional et international tout en créant un espace de rencontres et d’échanges. Il s’agit également d’une occasion de réfléchir sur les problèmes liés aux échanges dans la sous-région en vue de présenter les opportunités actuelles et futures. Cette foire est aussi un cadre de promotion de nouveaux produits et services et d’établissement de relations d’affaires.

apex-2

Le comité d’organisation de la 4e FIMO est composé d’acteurs de divers secteurs d’activité.


Le programme de la FIMO 2017 prévoit, entre autres, une foire d’exposition, des partages d’expériences, des conférences, des ateliers, des animations culturelles, des journées nationales pays et un espace gastronomique.
Environ 150 exposants et plus de 1000 visiteurs y sont attendus. Le Togo est le pays d’invité d’honneur.
Le budget est estimé de 150 millions de F CFA selon, le directeur général de l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina Faso (APEX-Burkina), Issa Benjamin Baguian.
En marge de la foire du FIMO, se tiendra du 28 au 30 octobre 2017 le forum de l’emballage des pays de l’UEMOA sur le même site sous le thème «emballage de qualité, facteur de compétitivité des entreprises à l’exportation». Pendant trois jours, des entreprises de fabrication d’emballages d’Afrique, d’Europe et d’Asie viendront montrer leur savoir-faire aux potentiels utilisateurs de ces emballages, notamment les PME/PMI de transformation des produits locaux. L’objectif de ce forum, selon Sibiri Sanou, c’est de contribuer à l’amélioration de la compétitivité des produits du secteur agro-alimentaire.
La 3e édition de la FIMO s’est tenue du 29 mai au 7 juin 2015 sous le thème : «logistique/transport et compétitivité des entreprises exportatrices».
 

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles