Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Foire du FESTIMA : Les commerçants entre optimisme et inquiétude

Dédougou est en fête depuis le 27 février 2016. Cette ambiance se poursuivra dans la cité de Bankuy jusqu’au 5 mars 2016. La 13e édition Festival international des masques et des arts (FESTIMA) n’est seulement pas un rendez- vous des masques mais aussi celui des affaires. Les activités économiques se déroulent à la « foire » du festival qui a élu son quartier général à la place du défilé du 11 décembre de Dédougou. Si certains commerçants sont optimistes, d’autres par contre, ne cachent pas leurs inquiétudes.

Dans notre article paru le 1er mars 2016, nous écrivions, « FESTIMA : Une fête aux multiples retombées économiques ». Pour savoir comment cela se traduit sur le terrain, nous avons effectué une visite sur le site de la foire du festival. Là c’est un marché à ciel ouvert que nous avons découvert. Ce « marché » est partagé en deux parties. La première partie est occupée par les commerçants ordinaires. Vendeurs de pagnes, de bijoux, de chaussures, et même de représentants de certaines banques connues des Burkinabè, tous sont au rendez- vous. L’autre partie de la foire est réservée aux maquis et restaurants. Mais nous nous sommes intéressés aux premiers, c’est-à-dire les commerçants ordinaires. Kahoun Abdoul Karim est de la 63e promotion du SND de Badala. Il est à cette foire pour vendre des meubles. Pour le moment, ses objets se vendent bien. « Nous avons déjà vendu plus de dix meubles et nous sommes satisfaits. Je pense que ça ira encore mieux dans les jours à venir », lance t-il tout souriant. Tout comme lui, Sophie Ka, venue fraichement du Sénégal se dit optimiste même si elle n’a pas encore vendu grande chose. « Je suis venue avec mes deux sœurs. C’est notre première participation ici mais nous avons vu que la population de Dédougou est adorable », dit t- elle. En effet, Sophie Ka vend des habits et accessoires Sénégalais pour femme. Entendez par accessoires pour femme, explique Sophie Ka, tout ce qui peut rendre une femme sahélienne séduisante : perle de rein, communément appelé Baya, parfum spécial, utilisé pour les dessous ou encore pour retenir l’homme à la maison.

Boukari Nikiema, pense qu’il faut réunir toutes les activités du FESTIMA en un seul lieu

Boukari Nikiema, pense qu’il faut réunir toutes les activités du FESTIMA en un seul lieu

Une foire à encourager

Ce qu’elle appelle les spécialités des Sénégalaises. Si certains commerçants se disent optimistes, d’autres par contre, ne cache pas leurs inquiétudes. C’est le cas de Boukari Nikiéma. Pour lui, le marché est pour le moment passable. « L’emplacement est bien, mais avouons le c’est un peu éloigné. Les organisateurs auraient dû réunir toutes les activités en un seul endroit. L’espace est assez vaste ici pour accueillir toutes les autres activités du FESTIMA », suggère M. Nikiéma. A l’instar de Boukari Nikiéma, d’autres commerçants ne sont pas contents de certains aspects liés à l’organisation. En effet, Pour avoir un stand, il faut débourser la somme de 30 000 F CFA. Mais là n’est pas le problème pour les commerçants. Là où les choses semblent injustes, c’est que les clients potentiels, c’est-à-dire les visiteurs doivent payer 200 F CFA pour avoir accès à leurs produits. En termes plus claires, l’entrée de la foire est fixée à 200 F CFA. Mais avant, il faut payer 200 F CFA comme droit de parking. Cette situation a même entrainé un couac entre les commerçants et les organisateurs. Mais aux dernières nouvelles, tout est rentré en ordre. Le prix du parking et celui de l’entrée ont connu chacune une baisse de 100F CFA. A noter que tous les commerçants son unanimes sur une chose. « Ces genres de foires sont à encourager. Ce ne sont pas des trucs à prendre avec légèreté. L’Etat doit même accompagner plus », disent-ils.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso.com/Group Ecodafrik

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles