Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Fobiri, Missakongo, Datomo, Yona ,Blé : la Fondation SEMAFO redonne…

Fobiri, Missakongo, Datomo, Yona ,Blé : la Fondation SEMAFO redonne le sourire aux populations

La Fondation SEMAFO a fait d’heureux bénéficiaires au sein de la population en procédant le 16, 17 et 18 février 2016 à une série d’inaugurations officielles d’infrastructures scolaires, de forages, d’un jardin maraicher et à la remise de matériels de production de savon et de traitement d’amandes de karité au groupement Gnogondèmè.
A la suite des localités de Bissa, Wona, Dangouna, Bana, Kona, Yaho et Sio, ce fut le tour des villages de Fobiri, de Missankongo et de Datomo de bénéficier d’infrastructures scolaires.
Ces infrastructures que sont : 4 salles de classe, un magazin, un bureau, des blocs de latrines pour les élèves enseignants et un forage d’eau potable.
Le 16 février 2016 à Fobiri, M Amidou OUATTARA, Responsable des opérations de la Fondation SEMAFO procéda à la remise des clés au Directeur du CEG, en présence de Mme Angèle NEYA, Directrice Régionale de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. Ce CEG a coûté 43 millions de FCFA.
D’une superficie de 1 hectare réparti en 70 parcelles, le jardin maraîcher de Fobiri, fut la seconde infrastructure à être remise en présence de M. Drissa DANTE, le Représentant du Directeur Provincial de l’Agriculture et de l’Aménagement Hydraulique des Balé.
Dans le village de Fobiri, les bénéficiaires n’ont pas hésités à féliciter et remercier la Fondation SEMAFO pour ses actions en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines.
Missakongo fut le second village bénéficiaire d’une nouvelle infrastructure scolaire. C’est dans la matinée du 17 février que le Directeur de l’école primaire de Missakongo, reçut des mains du Responsable des opérations de la Fondation, les clés des salles de classe de son établissement.
Les infrastructures réalisées dont le coût est de 29,7 millions de FCFA, sont composées de 3 salles de classe, d’un magasin, d’un bureau, d’un bloc de latrines à 4 cabines, et d’un forage d’eau potable, le tout construit conformément aux normes scolaires en vigueur au Burkina Faso.
Quant à Datomo, c’est dans l’après-midi que les populations de ce village se sont vu octroyer un forage d’eau potable au sein du CEG. Cette action est une réponse à une doléance qui avait été soumise à la Fondation en Octobre 2015, à laquelle la Directrice Générale Chantal GUERIN n’a pas hésité à répondre favorablement.
Le groupement des femmes Gnogondèmè de Yona qui travaille dans la transformation des amandes de karité, a également reçu du matériel (bassines, gants, balances, seaux..) de travail le jeudi 18 février. Le Conseiller villageois pour le développement de Yona, Gnanou SIMBO a remercié la Fondation pour ses actions en faveur de la réduction du chômage dans son village.
Le village de Blé a quant à lui bénéficié d’un forage dont l’inauguration a eu lieu dans l’après-midi du 18 février. Cette infrastructure porte à 25 le nombre de forages que la Fondation a réalisé dans les villages riverains de la mine.
Le Responsable des opérations de la Fondation SEMAFO, Monsieur Amidou OUATTARA a fait un bilan satisfaisant et appelle les bénéficiaires a faire un bon usage des infrastructures qui ont été mises à leur dispositions.

Source : Sidwaya n08110 du lundi 29 février 2016

chambredesmines.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles