Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Fiscalité des industries extractives: Des délégués de 13 pays en formation à Ouagadougou

 
Des cadres des services fiscaux œuvrant dans le suivi des entreprises du secteur de l’industrie extractive, prennent part à Ouagadougou, du 24 au 26 juillet 2017, à un séminaire de formation sur la mise en œuvre du guide d’aide sur la fiscalité des industries extractives. La rencontre rassemble 25 délégués de 13 pays.
La mise en œuvre du guide méthodologie sur «la fiscalité des industries extractives» est au centre d’un séminaire international à Ouagadougou. La rencontre de trois jours (du 24 au 26 juillet) est organisée conjointement par le Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF) et la Direction générale des impôts (DGI).
La formation, à en croire les organisateurs, vise à outiller les délégués des différentes administrations fiscales de 13 pays membres du CREDAF, sur le guide méthodologique de fiscalité des industries extractives, qui se veut un référentiel de bonnes pratiques.
De façon concrète, cette formation devrait permettre aux participants, entre autres, de découvrir le contenu du guide, de mettre en lumière des aspects saillants et de relever des cas pratiques sur les problématiques fiscales spécifiques au secteur de l’industrie extractive.
Le Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF) est une association non gouvernementale et à but non lucratif qui organise des échanges d’expérience entre les responsables d’administration fiscale des pays membres.
Le Centre regroupe de nos jours, 30 pays sur quatre continents : 24 pays d’Afrique, 2 pays d’Amérique, 2 pays d’Asie et 2 pays d’Europe.
Il organise des rencontres annuelles (colloques et séminaires) et diffuse une documentation sur les systèmes fiscaux des différents pays.
Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com
Légendes
1-    Les participants vont se familiariser avec le guide d’aide sur la fiscalité des industries extractives
 
2-    Les industries extractives ont une fiscalité qui mérite d’être maitrisée par les acteurs du domaine
 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles