Connecte-toi avec nous

Finances

   |

FISCALITE DES ENTREPRISES : La Maison de l’Entreprise présente les nouvelles mesures fiscales de la Loi de Finances gestion 2020

Le présidium à la cérémonie d’ouverture

La maison de l’entreprise a respecté son rendez-vous annuel. Pour la nouvelle année 2020, elle entend respecter ses engagements en organisant deux rencontres d’information au profit du monde des affaires, afin de permettre à ses acteurs de prendre connaissance du contenu de la Loi des finances qui concerne la fiscalité des entreprises.

La première rencontre qui s’est tenue le 17 Janvier 2020 à Ouagadougou, avait pour objectif général d’informer et de sensibiliser les chefs d’entreprises sur les innovations et les modifications fiscales de finances, gestion 2020.

A travers cette communication, il s’est agi de présenter les innovations et les modifications fiscales apportées à la Loi de finances, d’exposer les implications de ces innovations et les modifications sur la fiscalité des entreprises, de permettre aux chefs d’entreprises de connaître les exigences et les opportunités liées à la nouvelle Loi de finances, de donner l’opportunité aux participants d’échanger avec les experts fiscaux.  Notamment les mesures d’amélioration du rendement de l’impôt, les mesures visant la promotion des téléprocédures, les mesures d’ajustement technique et, les mesures de faveur fiscale.

Selon le directeur général de la Maison de l’entreprise, Lancina Ki, ces rencontres visent d’une part, l’amélioration, la lisibilité et l’applicabilité de certaines dispositions dont quelques-unes sont justifiées par la nécessité de se conformer aux règlementations communautaires. D’autre part, elles veulent accompagner la modernisation de l’administration fiscale, par l’institution de l’obligation de l’utilisation des procédés électroniques.

Les participants ont été édifiés à propos des dispositions fiscales de la Loi de Finances 2020

Par ailleurs, d’autres mesures visent à accompagner la modernisation fiscale notamment par l’institution de l’obligation de l’utilisation des procédés électroniques pour la déclaration et le paiement de l’impôt respectivement pour les directions des moyennes entreprises et des grandes entreprises.

Le Directeur général Lancina Ki face à la presse

 

Au terme de ces différentes communications, les participants ont été édifiés sur les innovations et les modifications fiscales apportées à la Loi de Finances. Egalement les implications des innovations et les modifications sur la fiscalité des entreprises et une meilleure connaissance des exigences de la nouvelle Loi de Finances ainsi que les opportunités offertes par la nouvelle Loi de finances aux entreprises.

Après la rencontre de Ouagadougou, place sera faite à celle de Bobo-Dioulasso qui se tient sur le thème « Les innovations et les modifications fiscales de la Loi de Finances, gestion 2020 ».

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodafrik.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire