Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Finances publiques : Le Budget de l’Etat 2019 a enregistré un solde budgétaire global excédentaire de 4,97 milliards de F CFA au 31 mars 2019

Le Burkina Faso a réalisé un taux global de mobilisation des recettes de 20,01% contre 18,32% à la même période en 2018. C’est ce qui ressort du rapport du Conseil des Ministres en date du 22 mai 2019 sur la situation d’exécution du budget et de la trésorerie de l’Etat, exercice 2019 au 31 mars.

L’exécution du budget de l’Etat présente au 31 mars 2019, en recettes 391,06 milliards de F CFA et en dépenses 386,09 milliards de F CFA pour des prévisions respectives sur la base de la loi de finance initiale, de 1 954,56 milliards de F CFA et de 2 213,29 milliards de F CFA. Ces niveaux d’exécution correspondent respectivement à un taux global de mobilisation des recettes de 20,01% contre 18,32% à la même période en 2018.

Les recettes propres ont été recouvrées à hauteur de 369,93 milliards de FCFA pour des prévisions de 1 697 milliards de F CFA et 21,13 milliards de F CFA pour les recettes extraordinaires. Par rapport à 2018, il ressort une hausse des recettes propres de 31,04 milliards de F CFA et une baisse des recettes extraordinaires de 16,14 milliards de F CFA.

En définitive, la situation d’exécution du budget de l’Etat au 31 mars 2019 dégage une épargne budgétaire de 76,59 milliards F CFA et un solde budgétaire global excédentaire de 4,97 milliards de F CFA.

Adopté le 18 décembre 2018 à l’Assemblée nationale, le budget exercice 2019, se chiffre à 1 954,564 milliards de francs CFA en recettes et 2 213,290 milliards FCFA en dépenses. Soit un déficit budgétaire de 258,72 milliards F CFA.

Les recettes propres se chiffrent à 1697 milliards F CFA contre 1 503, 652 milliards F CFA en 2018, soit un accroissement de 196, 717 milliards F CFA, en valeur nominale et 13,08% en valeur relative. Elles sont constituées essentiellement de recettes fiscales qui représentent 89,04% du total en 2019 contre 87,38% en 2018.  Ces recettes représentent 86,82% des recettes totales du budget de l’Etat contre 83,72% en 2018, 80 ,66% en 2017.

Moubarak Silga

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire