Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Finances : « Les performances de la DGI au titre de l’année 2018 sont positives… » Dixit le DG des impôts, Adama Badolo

 

Le   DG Adama Badolo (au milieu)

 

 

La Direction Générale des Impôts (DGI) a présenté le bilan des activités réalisées en 2018, à l’occasion de la 4ième rentrée fiscale. Au total plus de 737 milliards F CFA recouvrés. C’était lors d’une conférence de presse animée, le mercredi 16 janvier 2019 à Ouagadougou.

« Poursuite de la modernisation et de la digitalisation du paiement des impôts et taxes au Burkina Faso », c’est autour de   ce thème   que la Direction générale des impôts (DGI), a   placé sa 4ème rentrée fiscale qui   se veut une occasion pour réfléchir sur la  mobilisation de recettes budgétaires afin de répondre aux objectifs fixés par le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Selon Monsieur Adama   Badolo, Directeur général des impôts, les réalisations de la DGI en 2018, ses perspectives pour 2019, étaient au cœur de cette rencontre. Elle s’inscrit aussi dans le cadre du devoir de redevabilité de l’institution.

Au titre des performances de recouvrement 2018, il a indiqué que les objectifs des recettes assignés à sa direction concernant le budget de l’Etat et contenus dans la Loi de finance rectificative pour l’année précédente ont été fixés à 746,943 milliards FCFA.

A en croire Adama Badolo, « Les performances de la DGI au titre de l’année 2018 sont positives. Nous sommes dans la bonne dynamique et devons poursuivre notre effort pour l’année 2019 ». En fin décembre 2018, a-t-il dit, les recouvrements effectifs réalisés par la DGI ont été de l’ordre de 737 391 418 220 francs CFA, correspondant ainsi à un taux de réalisation de 98,72%, contre 93,43% enregistrés en 2017. L’analyse comparée de ces niveaux de recouvrement relève d’un accroissement d’au moins 64 milliards par rapport à 2018, ce qui équivaut à une augmentation en valeur relative de 9,5%.

Quant aux recouvrements effectués au profit des collectivités territoriales au cours de la même période, Adama   Badolo a   précisé   qu’ils se situent à 27,195 milliards de francs CFA sur une prévision de 28,444 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 95,60%.

En outre, il a noté la poursuite de la mise en place du cadastre fiscal et celui du projet eSINTAX.

Sur  les   perspectives le Directeur général Adama Badolo a fait savoir que de nouvelles mesures fiscales seront mises en œuvre selon la loi de finances 2019 comme par exemple l’institution d’une taxe sur les véhicules à moteur. « Cette taxe permettra de trouver des ressources pour le financement des budgets des collectivités ».  Il a expliqué qu’en complément du manuel de procédures fiscales qui sera communiqué à l’ensemble des contribuables, il est prévu la rédaction d’une doctrine fiscale qui contribuera à la transparence et à une meilleure compréhension de l’action administrative par le citoyen.

La DGI ambitionne mobiliser en 2021 environ 1092 milliards F CFA en termes de recettes fiscales.

 

Fiakofi Kossi(Stagiaire)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles