Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Finances : Le Burkina mobilise 1 263,18 milliards de FCFA au 30 septembre 2020

Le ministère de l’économie, des finances et du développement tient sa première session ordinaire du conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2020. Il s’est ouvert le 30 octobre 2020, sous le thème : «Téléprocédures et mobilisation des ressources : défis et perspectives ». Cette première session a été présidée par le ministre chargé du budget, Edith Clémence Yaka, représentant le ministre de l’économie et des finances.

La première session ordinaire du CASEM du ministère l’économie, des finances et du développement s’inscrit dans le cadre de l’obligation qui incombe aux administrateurs d’évaluer périodiquement les actions et le fonctionnement de leur département. Elle constitue un espace de concertation au cours duquel sont examinés le bilan de la mise en œuvre des activités et les perspectives envisageables. Par ailleurs, le choix du thème de la présente session, permettra d’apprécier les réformes mise en œuvre ou prévues par les structures en charge de la mobilisation des recettes propres et de cerner leurs effets et le niveau d’appropriation et d’adhésion des contribuables, confie le ministre en charge du Budget, Edith Clémence Yaka.

Une vue des participants

Il ressort au 30 septembre 2020, une  mobilisation de 1 263,18 milliards FCFA sur une prévision révisée de 1 265,56 milliards FCFA, soit un taux de recouvrement de 99,76%, et un accroissement de 16,35 milliards FCFA par rapport à la même période de l’année 2019. A ce titre, souligne le ministre en charge du budget, Edith Clémence Yaka, il convient de relever que sur une prévision annuelle révisée de 1 722,83 milliards FCFA, le taux de recouvrement au 30 septembre est de 73,32%.

Au titre des acquis engrangés, il y a la sélection de quatre-vingt-trois (83) promoteurs pour  bénéficier des subventions du programme AgriNova, qui recevront au total 1,714 milliards de FCFA, la sélection et la formation en cours de 22 nouveaux bénéficiaires du programme Burkina Startups, dont le coût des projets est de 839,35 millions de FCFA portant à plus de 2, 8 milliards le montant total des financements accordés par ledit programme.

Concernant le Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL), il faut noter la sélection de 10 930 dossiers de promoteurs bénéficiaires de crédit du programme  d’un montant global de 3, 023 milliards de F CFA, la réalisation dans le cadres de la mise en œuvre du PADEL de cash transfert d’un montant de 1, 673 milliards de FCFA au profit de 52267 bénéficiaires issus de ménages vulnérables des régions du Sahel, de l’Est et du Centre Est et la réalisation en cours de 1 810 infrastructures dans les régions de la Boucle du Mouhoun, de l’Est, du Centre Est, du Nord, du Centre Sud, du Centre-Nord et du Sahel.

Cette première session permettra non seulement d’examiner le bilan de la mise en œuvre du programme d’activités du ministère au 30 septembre 2020 mais aussi d’identifier par la même occasion les défis à relever afin d’atteindre les résultats assignés pour le compte de l’année 2020.

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles