Connecte-toi avec nous

Finances

   |

FINANCES: Le budget 2019 affiche une hausse de 33,36% des prévisions de recettes fiscales

L’hémicycle burkinabè a procédé au vote de la Loi de Finances Gestion 2019 le mardi 18 décembre 2018. Très attendu, et longuement polémiqué sur les réseaux sociaux, le projet de loi portant exécution du budget gestion 2019 a été voté à 88 voix pour et 38 contre.

Il se chiffre à 2237,42 milliards de FCFA en recettes et à 2503 ,59 milliards de FCFA en dépenses dégageant ainsi un solde budgétaire global de -266,17 milliards de FCFA.

Les recettes totales enregistrent une hausse de 219,26 milliards de F CFA par rapport aux prévisions de 2018, soit un taux de 10.86% en valeur relative.

Elles sont constituées en majorité par des recettes fiscales qui s’élèvent à 1 792,29 milliards de F CFA contre 1 160,98 milliards en 2018 soit une hausse de 11,46%. Les prévisions de recettes fiscales connaissent un accroissement entre 2018 et 2019 de 448,31 milliards de F CFA soit 33,36%.

Cette amélioration dans la projection des recettes fiscales en 2019 permet de situer le niveau de taux de pression fiscale à 20,22% contre 16,77 % en 2018 respectant ainsi la norme communautaire en la matière.

Les points saillants à retenir de cette nouvelle Loi de Finances sont essentiellement la situation des fonds communs qui sont désormais encadrés et ne devraient plus dépasser 25% du salaire du travailleur. Egalement le budget de la Sécurité et de la Défense en hausse. Le Budget affiche un déficit de plus de 250 milliards de F CFA.

Toutefois, le gouvernement par la voie de Madame la Ministre de l’Economie, des finances et du développement, Hadizatou Rosine Sory/COULIBALY a introduit des propositions d’amendements portant sur une nouvelle formulation de l’article 92, la suppression de l’alinéa 2 de l’article 93 et l’introduction d’un article 94 nouveaux.

 

La Rédaction

Annonce publicitaire
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles