Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Finances- Burkina Faso Gestion 2015 : Le rapport sectoriel de performance…

Finances- Burkina Faso Gestion 2015 : Le rapport sectoriel de performance soumis pour validation

Le Cadre Sectoriel de de dialogue « économie et finances » a ténu sa première session de l’année 2016 le 24 mars 2016 dans la salle de conférence de la Direction Générale de la Coopération à Ouagadougou.

Cette session est en effet une tribune pour les différents acteurs et partenaires de procéder à la validation du rapport sectoriel de performance pour l’année 2015 de la Politique Sectorielle de l’Economie et des Finances (POSEF). Le rapport présente différentes actions mise en œuvre en 2015 en matière d’économie, de finances publiques, de planification et de prospective au Burkina Faso. Il est le produit de la mise en œuvre de la matrice sectorielle de performance 2016-2018, qui a été adoptée le 12 Mars 2016.
Les grands points encourageants du rapport font ressortir, en termes de résultats, le dernier cadrage macroéconomique du rapport indiquant que le taux de croissance du PIB est resté quasi stable en 2015, en se situant à 4,4% à en croire les données du rapport. A cela, il faut ajouter les dispositions prises par les politiques en matière de promotion d’une gestion économique moderne et performante à travers le Cadre Règlementaire du Partenariat Public Privé (PPP). En outre, des avancées ont été observées dans le processus de développement du Pôle de croissance du Sahel qui a permis de conduire et valider l’étude sur le potentiel de l’élevage au Sahel révèle le rapport.

Finances- Burkina Faso Gestion 2015 2

Entre autres résultats, il y a également les performances en 2015, des régies de recettes qui se situent à 1 060, 72 milliards de FCFA contre 1 070, 46 milliards de FCFA de recettes réalisées en 2014. Le taux de pression fiscal ressort à 14,4 % en 2015 contre 15, 10 % en 2014.
Tout ceci est la preuve d’une économie dynamique à en croire le ministre en charge du Budget, Edith YAKA. Les crises successives de 2015 ont impacté aussi l’atteinte de certains objectifs de la POSEF a ajouté Madame le ministre.
Pour l’heure il est a noté qu’avec l’élaboration en cours des textes règlementaire du PNDE, il deviendra le nouveau référentiel 2016-2020 en remplacement de la SCADD qui a pris fin en 2020.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles