Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Financement PME/PMI: La Chambre de Commerce Union Européenne -Afrique

Il y a un fait, les Pme/Pmi participent activement au développement économique des pays tels que le Burkina. Mais, le financement des Petites et moyennes entreprises constitue un casse-tête pour les entrepreneurs du secteur. Pour cause ceux-ci font souvent face à des propositions de financement classique ou bancaire qui ne répond pas forcement à leur avantage. C’est cet état de fait qui a conduit la Chambre de Commerce ’Union Européenne-Afrique au lancement d’un programme d’accompagnement des Pme/ Pmi. De quoi il s’agit exactement? M. Serguë Ouattara, Président de la Chambre de Commerce Union Européenne-Afrique nous en dit plus dans l’entretien accordé à l’occasion du premier Salon sous régional de la Promotion de la Bourse et de l’Emploi, le 23 juillet 2015 à Ouagadougou.

Ecodufaso.com : Présentez la Chambre du Commerce de l’Union Européenne –Afrique.
Serguë Ouattara (SO) : La Chambre de Commerce Union Européenne-Afrique ses bureaux basés à Bruxelles. Nous avons pour objectifs de soutenir le développement du secteur privé africain et à cet effet nous interagissons avec les décideurs politiques européennes : commission européenne, parlement européen et les institutions africaines dont l’Union africaine et autres institutions régionales. Nous travaillons aussi avec le secteur privé européen afin de les mettre en relation avec le secteur privé africain pour justement identifier les différentes opportunités d’affaires et d’investissements qui peuvent se présenter sur les marchés africains.

Ecodufaso.com : Quelle lecture faites-vous de l’environnement de financement des Pme/Pmi dans la sous-région ouest africaine ?
SO : Aujourd’hui il y a plusieurs paramètres qui bloquent l’accès au financement pour les PME mais je peux en retenir quelques-unes. Souvent les Pme se plaignent des banques mais je pense qu’elles doivent également se remettre en question. Vous savez il y a plusieurs entreprises qui ne prennent pas soin de présenter ce qu’elles font. Une entreprise étrangère qui recherche un partenaire ou qui veut investir a besoin de savoir l’historique de ses activités, quels sont vos clients, quels sont vos références. Ces détails-là beaucoup d’entreprises africaines en ont mais elles ne font pas du marketing propre. Elles doivent apprendre à présenter leurs expertises, leur savoir-faire, les succès story. Et ça ce sont des éléments importants qui peuvent séduire les investisseurs et aussi surtout les rassurer bien évidemment qu’il y a d’autres paramètres que l’environnement des affaires des gouvernements, mais je pense qu’à chaque niveau il y a pas mal de choses qui peuvent être faites pour commencer quelque part. On n’attendra pas que l’environnement soit complètement parfait mais à leur niveau elles peuvent attirer les investisseurs.

Ecodufaso.com : Quel type d’accompagnement la Chambre de commerce Eu-Afrique propose aux Pme/Pmi.
SO : Nous avons un outil particulier que nous avons lancé il y’a trois à quatre mois en Belgique qui est la plateforme Accès Fin qui est a pour objectif de mettre en relation les entreprises africaines avec les investisseurs et les institutions financières. Le but de cette plateforme est d’identifier les projets qui sont fiables, bancables par ce que ce sont les demandes des investisseurs. A partir du moment où ces projets sont identités que les profils des entreprises qui les portes sont clairement définis, nous présentons ces projets aux investisseurs qui bénéficient justement de la crédibilité de notre plateforme pour s’engager sur ces projets-là. A partir de ce moment nous accompagnons les projets de financement dans la structuration, le choix des instruments financiers appropriés qui correspondent justement aux projets qui sont portés par les entreprises. C’est un programme qu’on vient de lancer, nous avons reçu aujourd’hui plus de 350 millions de dollars, de projets provenant du secteur privé et beaucoup d’intérêt d’investisseurs. Pour certains projets nous avons déjà commencé à travailler. Au Burkina Faso nous avons initié une collaboration avec l’Agence de Promotion des Investissements et le Conseil Présidentiel des Investissements, pour justement accompagner tous les projets identifiés et présentés, après avoir été revus. Ces projets sont déjà disponibles au niveau des structures ci-dessus cités. Ceux, sélectionnés feront l’objet d’une présentation aux investisseurs.

Ecodufaso.com : Je vous remercie
SO : Merci à vous

Propos recueillis par Balguissa Sawadogo

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles