Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Finance Islamique : Le Burkina Faso va bientôt émettre un Sukuk

Le paysage bancaire burkinabè se verra élargit très prochainement. En effet la Banque Islamique de Développement (BID) va procéder prochainement à une filiale au pays des hommes intègres. C’est l’information qui a filtré de la rencontre entre le Premier Ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba et des experts de la BID, le lundi 5 septembre 2016 à Ouagadougou.

Autre information issue de cette rencontre, il a été question de l’ouverture prochaine d’une Banque islamique de développement au pays des hommes intègres.

Le Sukuk est un emprunt obligataire islamique. Il se rapporte communément à l’équivalent islamique des obligations. Cependant, contrairement aux obligations conventionnelles, qui confèrent simplement la propriété d’une dette, le Sukuk accorde à l’investisseur une part d’un actif, ainsi que des flux de trésorerie et des risques proportionnés. En tant que tels, les titres Sukuk respectent les lois islamiques parfois appelées principes de la Charia, qui interdisent la facturation ou le paiement d’intérêts.

 

 

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles